Abel-François VILLEMAIN Élu en 1821 au fauteuil 17

N°344
Grand officier de la Légion d’honneur
Homme politique
Ministre
Critique
Abel-François Villemain

Biographie

Né à Paris, le 9 juin 1790.

Il fut lauréat de l'Académie en 1812 ; il le fut encore en 1814, et par dérogation à ses usages, l'Académie l'autorisa à lire lui-même l'œuvre couronnée devant l'Institut ; le roi de Prusse et l'empereur de Russie assistaient à cette séance, Villemain eut le tort de débuter en leur adressant un compliment ; il fut lauréat une troisième fois en 1816. Traducteur, critique, auteur de nombreux travaux littéraires, il fut professeur à la Faculté des lettres où il suppléa Guizot pour l'histoire en 1814 et remplaça Royer-Collard pour le cours d'éloquence française de 1816 à 1826 ; il chercha à concilier le clergé et l'Université ; avec Guizot et Victor Cousin, il donna une allure de liberté aux cours de la Faculté des lettres, qui furent suspendus ; il fut aussi maître de conférences à l’École normale et rédacteur au Journal des Débats, à la Revue de Paris, à la Revue des Deux-Mondes.

Il fut élu, à l'âge de 30 ans, membre de l'Académie le 24 avril 1821, en remplacement du marquis de Fontanes qui l'avait désigné pour lui succéder ; il fut reçu par François Roger le 28 juin suivant. Il fit partie de la Commission du Dictionnaire et écrivit la préface de l'édition de 1835 ; il répondit aux discours de réception de B.-J. Dacier, Féletz, Arnault à sa deuxième élection, et Scribe. En 1827, il avait rédigé et signé avec Chateaubriand et Lacretelle la supplique au roi en faveur de la liberté de la presse ; cet acte lui fit perdre sa place de maître des requêtes au Conseil d’État. Il fut favorable à Victor Hugo dès sa première candidature et vota toujours pour lui. Il fut nommé secrétaire perpétuel le 11 décembre 1834 et exerça une grande influence à l'Académie pendant près de cinquante ans. Villemain joua un rôle politique important ; il fut député en 1830, pair de France en 1832, ministre de l'Instruction publique de 1839 à 1844.

Mort le 8 mai 1870.


Signature d'Abel-François Villemain

Œuvres

1811 Discours sur les avantages et les inconvénients de la critique

1812 Éloge de Montaigne

1816 Le Roi, la Charte et la Monarchie

1816 Éloge de Montesquieu

1819 Histoire de Cromwell, 2 vol.

1823 La République de Cicéron, accompagnée de dissertations, 2 vol.

1824 Discours et mélanges littéraires

1825 Lascaris ou les Grecs du XVe siècle

1827 Nouveaux mélanges historiques et littéraires

1828 Cours de littérature française, 6 vol.

1835 Considérations sur la langue française

1841 Tableau de l’état de l’instruction primaire en France

1845 Études de littérature ancienne et étrangère

1846 Discours et mélanges littéraires

1847 Études d’histoire moderne

1849 Tableau de l’éloquence chrétienne au IVe siècle

1853 Souvenirs contemporains d’histoire et de littérature

1855 Les Cent-Jours

1856 M. Desmousseaux de Givré

1859 Essai sur le génie de Pindare et sur la poésie lyrique

1860 La France, l’Empire et la Papauté

Discours et travaux académiques

Discours sur les avantages et les inconvénients de la critique. Prix d'éloquence, le 21 avril 1814

Discours de réception d’Abel-François Villemain, le 28 juin 1821

Réponse au discours de réception de Bon-Joseph Dacier, le 28 novembre 1822

Funérailles de M. Lémontey, le 28 juin 1826

Réponse au discours de réception de Joseph Fourier, le 17 avril 1827

Funérailles de M. Picard, le 2 janvier 1829

Réponse au discours de réception d’Antoine-Vincent Arnault, le 24 décembre 1829

Discours sur les prix de vertu 1834, le 9 août 1834

Rapport sur les concours de l’année 1835, le 27 août 1835

Réponse au discours de réception d'Eugène Scribe, le 28 janvier 1836

Rapport sur les concours de l’année 1836, le 11 août 1836

Rapport sur les concours de l’année 1837, le 9 août 1837

Rapport sur les concours de l’année 1838, le 9 août 1838

Rapport sur les concours de l’année 1839, le 9 août 1839

Rapport sur les concours de l’année 1840, le 11 juin 1840

Rapport sur les concours de l’année 1841, le 17 juin 1841

Rapport sur les concours de l’année 1842, le 30 juin 1842

Rapport sur les concours de l’année 1843, le 20 juillet 1843

Rapport sur les concours de l’année 1844, le 29 août 1844

Funérailles de M. Étienne, le 15 mars 1845

Rapport sur les concours de l’année 1845, le 11 décembre 1845

Rapport sur les concours de l’année 1846, le 10 septembre 1846

Rapport sur les concours de l’année 1847, le 22 juillet 1847

Rapport sur les concours de l’année 1848, le 17 août 1848

Rapport sur les concours de l’année 1849, le 5 juillet 1849

Rapport sur les concours de l’année 1850, le 8 août 1850

Funérailles de M. Dupaty, le 31 juillet 1851

Rapport sur les concours de l’année 1851, le 28 août 1851

Rapport sur les concours de l’année 1852, le 19 août 1852

Rapport sur les concours de l’année 1853, le 18 août 1853

Rapport sur les concours de l’année 1854, le 24 août 1854

Rapport sur les concours de l’année 1855, le 30 août 1855

Rapport sur les concours de l’année 1856, le 28 août 1856

Rapport sur les concours de l’année 1857, le 20 août 1857

Rapport sur les concours de l’année 1858, le 19 août 1858

Rapport sur les concours de l’année 1859, le 25 août 1859

Rapport sur les concours de l'année 1860, le 23 août 1860

Rapport sur les concours de l'année 1861, le 29 août 1861

Rapport sur les concours de l'année 1862, le 3 juillet 1862

Rapport sur les concours de l'année 1863, le 23 juillet 1863

Rapport sur les concours de l'année 1864, le 21 juillet 1864

Rapport sur les concours de l'année 1865, le 3 août 1865

Rapport sur les concours de l’année 1866, le 20 décembre 1866

Rapport sur les concours de l’année 1867, le 29 août 1867

Rapport sur les concours de l’année 1868, le 20 août 1868

Rapport sur les concours de l’année 1869, le 9 décembre 1869