Dire, ne pas dire

Naquier et autres mots rattachés à nez

Le 4 avril 2013

Bonheurs & surprises

Le mot nez a de nombreux synonymes familiers comme blair, caillou, fanal, patate, pif, renifloir, tarin, etc. Et l’on sait, depuis la « Tirade du nez », du Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand, que ce nom peut être désigné par de nombreuses métaphores.

Le nom latin nasus ou nares, « narines, nez », est aussi à l’origine d’un certain nombre de mots français. Ainsi Renâcler est dérivé de l’ancien français naquier, « flairer », que l’on rattache parfois au latin vulgaire *nasicare, de même sens.

L’adjectif punais, « qui sent mauvais » et, plus particulièrement, « qui exhale par le nez une odeur fétide », est issu du latin putinasius, qui est composé de putere, « être pourri, puer », et de nasus. C’est de la substantivation au féminin de cet adjectif qu’est tiré le nom punaise, insecte qui dégage une odeur infecte quand il est écrasé.

Enfin nasitort, dans lequel on retrouve les racines latines de torquere, « tordre », et de nasus, désigne une plante comestible à la saveur si âcre qu’elle fait froncer le nez à qui la mange.