Dire, ne pas dire

Néologismes & anglicismes

Le narratif, le narrative

Le 7 juillet 2022

Néologismes & anglicismes

Le mot anglais narrative peut être un adjectif signifiant « narratif » ou un nom, forme substantivée de l’adjectif (avec l’ellipse de story), signifiant « histoire, récit ». On évitera donc les formes le narratif et le narrative employées en lieu et place de termes comme récit, histoire, narration.

on dit

on ne dit pas

Le récit des évènements

L’histoire de sa vie, son histoire

Le narratif des évènements

Le narrative de sa vie, son narrative

Pauvre été

Le 7 juillet 2022

Néologismes & anglicismes

Le retour de l’été amène paradoxalement l’effacement de ce nom dans de nombreuses échoppes où ne sont pas proposées des collections estivales ou des ventes estivales, mais où l’on invite à faire du « summer shopping » et à s’intéresser à la « summer collection ».

Ce mot n’est pas le seul à souffrir : le verbe visiter se voit, dans nombre de villes, de villages ou d’organismes officiels faisant leur éloge, amputé de sa terminaison et Visitez s’efface maintenant au profit d’un visit qui, gageons-le, ne fera pas croître le nombre de visiteurs.

Carpet bombing, carpet bombers

Le 2 juin 2022

Néologismes & anglicismes

Le bombardement systématique de certaines zones est lié au développement des bombardiers. Cette technique est parfois appelée « bombardement de saturation », mais l’usage préfère l’expression plus imagée « tapis de bombes ». Celle-ci est née au cours de la Seconde Guerre mondiale pour traduire l’expression anglo-américaine carpet bombing, et s’est répandue durant la guerre du Vietnam. Carpet bombing revient, hélas, dans l’actualité avec la guerre en Ukraine, mais il n’est pas judicieux de l’utiliser dans les commentaires en français sur ce conflit, et encore moins sous sa forme remaniée carpet bombers, qui semble une retraduction fautive de notre « tapis de bombes ».

« Paquet » au sens « d’Ensemble, série »

Le 2 juin 2022

Néologismes & anglicismes

Les sens des mots anglais pack et package sont plus variés que ceux du français « paquet ». Ainsi, si pour parler d’un ensemble de mesures gouvernementales ou administratives, l’anglais peut employer le nom package, le français utilisera les mots « ensemble », « série », « lot » ou encore « train », plutôt que « paquet » ; on ne dira donc pas Les États ont prévu un nouveau paquet de sanctions, mais Les États ont prévu un nouveau train, une nouvelle série de sanctions.

Happy post

Le 5 mai 2022

Néologismes & anglicismes

Dans le film Jour de fête, sorti en 1949, Jacques Tati nous conte l’histoire d’un facteur, François, qui perd un peu la raison après qu’a été projeté dans son village un documentaire vantant les prouesses techniques et la rapidité des services de distribution du courrier aux États-Unis. Le malheureux héros se lance alors dans une course effrénée et multiplie les extravagances pour délivrer au plus vite le courrier dont il a la responsabilité, en voulant, autant que faire se peut, avoir l’air « américain ». Il semble que, sept décennies plus tard, cette volonté de faire « américain » soit toujours là et que quelques François rôdent dans les officines chargées de ces mêmes services, puisque l’on nous délivre à présent des enveloppes ou paquets ornés de la mention Happy post.

Un shot de vitamine

Le 5 mai 2022

Néologismes & anglicismes

Le nom anglais shot désigne un coup de feu, un tir, un coup, mais aussi par extension un petit verre, généralement d’un alcool fort, que l’on vide d’un seul mouvement de gosier. Ainsi shot of vodka, en anglais, désigne à la fois un petit verre de vodka que l’on boit d’un seul coup et le fait de boire rapidement ce verre. L’emploi du terme shot s’étend également à d’autres substances que l’on absorbe rapidement en une fois : a shot of sugar, a vitamin shot. Notre langue dispose de termes comme « dose », « coup », voire « concentré » permettant d’éviter les anglicismes que sont un shot de sucre, de glucose, de vitamine.

Il est survécu par…

Le 7 avril 2022

Néologismes & anglicismes

Le verbe survivre peut signifier « demeurer en vie après un évènement funeste » : Il a survécu à la guerre, à l’incendie de sa maison, à sa maladie. Il peut aussi indiquer que l’on continue à vivre après le décès de quelque personne, le plus souvent de son entourage et, là encore, ce verbe se construit avec la préposition à (notons que l’on peut employer survivre de manière absolue, comme dans Peut-on survivre dans de telles conditions ? ; Ils sont trop faibles, ils ne survivront pas…) : Selon l’ordre de la nature les enfants doivent survivre à leur père ; Il a survécu à nombre de ses amis. Jusqu’au début du xixe siècle cependant cette forme avec la préposition à était en concurrence avec une autre, plus rare, où le verbe était construit directement. On lisait dans la première édition de notre Dictionnaire : « Il gouverne quelquefois l’accusatif. Il a survécu son fils, sa femme. » Mais on constate que cette forme ne se rencontrait pas au passif. On bannira donc le tour incorrect Il est survécu par son père, qui n’est pas la passivation d’une forme disparue, mais un anglicisme employé pour décalquer maladroitement l’anglais He is survived by his father.

Think tank

Le 7 avril 2022

Néologismes & anglicismes

La locution anglaise think tank est composée à l’aide de think, tiré du verbe to think, « penser », et tank, « réservoir » ; elle désigne un groupe de réflexion chargé de se pencher sur tel ou tel sujet pour donner des éléments d’analyse destinés à éclairer ceux qui ont pour mission d’intervenir sur ces sujets. S’il est normal que nos amis d’outre-Manche ou d’outre-Atlantique utilisent cette locution, on s’en passera en français puisque les locutions « groupe de réflexion » ou encore « laboratoire d’idées », qui est l’équivalent officiel proposé par FranceTerme, désignent la même réalité.

Dry january

Le 3 mars 2022

Néologismes & anglicismes

Depuis quelques années nous sommes invités à ne pas boire d’alcool durant le mois de janvier. Louable initiative, mais est-il vraiment nécessaire d’appeler cette période d’abstinence dry january quand « janvier sans alcool » ou « janvier sobre » pourraient dire la même chose, et ce, d’autant plus que l’on emploie parfois l’anglicisme dry pour qualifier un alcool fort que l’on prend pur, sans l’étendre d’eau ? Ces réflexions valent aussi pour green monday, que l’on emploie pour désigner les lundis où l’on ne mange pas de viande et que l’on pourrait aisément remplacer par « lundi végétarien », « lundi vert » ou « lundi sans viande ».

Personal trainer, personal training

Le 3 mars 2022

Néologismes & anglicismes

Le monde du sport aime les anglicismes. L’histoire peut expliquer cet engouement puisque nombre de disciplines furent créées ou codifiées outre-Manche ou outre-Atlantique ; l’usage a conservé les noms qui furent donnés à plusieurs d’entre elles, comme football, volley-ball, rugby.

Mais il en est d’autres qui, parce qu’elles étaient plus anciennes, ont chez nous des noms français ; celles qui appartiennent à l’athlétisme et à l’escrime en sont de bons exemples. Il en va de même pour des mots liés, eux aussi, au sport comme entraînement ou entraîneur, attestés et ancrés depuis longtemps dans notre langue et qu’il n’est sans doute pas nécessaire de remplacer par training ou trainer, d’abord apparus dans le monde des affaires, quand bien même on ajouterait à ces noms l’adjectif personal auquel on préfèrera « personnalisé » dans le premier cas et « personnel » dans le second.

on dit

on ne dit pas

Un plan d’entraînement personnalisé

Un entraîneur personnel

Un plan de personal training

Un personal trainer

Pages