Dire, ne pas dire

« Être confronté » au sens d’« Être aux prises » ou de « Devoir faire face »

Le 4 novembre 2021

Néologismes & anglicismes

Dans la langue du droit, le verbe confronter signifie « mettre des personnes en présence l’une de l’autre pour opposer et vérifier leurs déclarations » (confronter des témoins à l’accusé, avec l’accusé). Dans la langue courante, il signifie « rapprocher deux choses pour les comparer » (nous avons confronté nos points de vue ; confronter deux écritures, des programmes politiques). Mais on ne doit pas employer ce verbe au passif avec le sens d’« être aux prises », de « devoir faire face », calque de l’anglais to be confronted with, « être placé devant (une difficulté, un obstacle) ».

on dit

on ne dit pas

Il a été en butte à l’hostilité de son entourage

Une entreprise aux prises avec de gros soucis de trésorerie

Il a été confronté à l’hostilité de son entourage

Une entreprise confrontée à de gros soucis de trésorerie