Claude-Henri de FUSÉE de VOISENON Élu en 1762 au fauteuil 13

N°233
Auteur dramatique
Poète
Homme d’Église
Claude-Henri de Fusée de Voisenon

Biographie

Né à Voisenon (Île-de-France), le 8 juillet 1708.

Historiographe des petits-fils de Louis XV, il fut le protégé du duc de La Vallière et l'ami de Voltaire en même temps que celui des ministres et des favorites ; il fréquenta les salons de Mmes Geoffrin et d'Épinay. Abbé galant et poète épicurien, auteur dramatique, il a laissé des comédies, des opéras, et des poésies fugitives.

Il fut élu à l'Académie contre Radonvilliers, en remplacement de Prosper Jolyot de Crébillon, le 4 décembre 1762, et reçu par le duc Paul-Hippolyte de Saint-Aignan, le 22 janvier 1763. Grimm raconte que le jour de l'élection l'Académie étant en séance, on répandit dans la salle une quantité de portraits de l'abbé Voisenon, portant, avec son nom, cette mention : « Élu à l'Académie le 4 décembre 1762 ». Il complimenta en vers le roi de Danemark, Christian VII, lors de sa visite à l'Académie en 1768, et reçut Roquelaure, le prince de Beauvau et Gaillard.

Mort le 22 novembre 1775.


Signature de Claude-Henri de Fusée de Voisenon, abbé