Dire, ne pas dire

Se ressourcer

Le 7 juin 2012

Néologismes & anglicismes

L’idée de retour aux sources, aux principes, aux origines se traduit parfois, dans le domaine de la religion et de la morale, par le terme Ressourcement, installé dans la langue depuis un siècle. Ressourcement théologique, spirituel.
De ce substantif est né un verbe Ressourcer, resté très rare jusqu’à ce que la mode s’en empare et en fasse un verbe pronominal, Se ressourcer, tout entier voué à l’idée du bien-être de l’individu. On part en vacances se ressourcer, on se ressource par une cure, par un voyage.Des lieux, des cours, des techniques permettent à l’homme moderne de se ressourcer.
Le mot perd évidemment son sens dans ces emplois confus. On dira, pour éviter ce néologisme prétentieux, que l’On part se reposer, retrouver des forces, la sérénité, le calme, etc., ou même que l’On retourne à la source, aux racines.