Dire, ne pas dire

Salary cap

Le 4 mars 2021

Néologismes & anglicismes

L’expression salary cap, qu’on commence à employer aujourd’hui, notamment dans le monde universitaire, pour désigner un salaire théoriquement indépassable, vient du monde du sport professionnel aux États-Unis. En effet, pour conserver dans les compétitions une certaine égalité de chances entre les diverses équipes et pour que « la glorieuse incertitude du sport » ne soit pas un vœu pieux ou une formule creuse, il a été décidé que la masse salariale servant à rétribuer les sportifs de chaque club serait limitée afin que les équipes disposant des plus hauts revenus ne puissent faire main basse sur les meilleurs joueurs. Il s’agissait donc d’imposer un montant maximal à cette masse salariale, un « plafonnement salarial », un « plafond salarial ». Ces expressions traduisent bien ce que dit salary cap, son équivalent d’outre-Atlantique ; il serait dommage de ne pas les utiliser.