Dire, ne pas dire

Personal trainer, personal training

Le 3 mars 2022

Néologismes & anglicismes

Le monde du sport aime les anglicismes. L’histoire peut expliquer cet engouement puisque nombre de disciplines furent créées ou codifiées outre-Manche ou outre-Atlantique ; l’usage a conservé les noms qui furent donnés à plusieurs d’entre elles, comme football, volley-ball, rugby.

Mais il en est d’autres qui, parce qu’elles étaient plus anciennes, ont chez nous des noms français ; celles qui appartiennent à l’athlétisme et à l’escrime en sont de bons exemples. Il en va de même pour des mots liés, eux aussi, au sport comme entraînement ou entraîneur, attestés et ancrés depuis longtemps dans notre langue et qu’il n’est sans doute pas nécessaire de remplacer par training ou trainer, d’abord apparus dans le monde des affaires, quand bien même on ajouterait à ces noms l’adjectif personal auquel on préfèrera « personnalisé » dans le premier cas et « personnel » dans le second.

on dit

on ne dit pas

Un plan d’entraînement personnalisé

Un entraîneur personnel

Un plan de personal training

Un personal trainer