Dire, ne pas dire

Happy post

Le 5 mai 2022

Néologismes & anglicismes

Dans le film Jour de fête, sorti en 1949, Jacques Tati nous conte l’histoire d’un facteur, François, qui perd un peu la raison après qu’a été projeté dans son village un documentaire vantant les prouesses techniques et la rapidité des services de distribution du courrier aux États-Unis. Le malheureux héros se lance alors dans une course effrénée et multiplie les extravagances pour délivrer au plus vite le courrier dont il a la responsabilité, en voulant, autant que faire se peut, avoir l’air « américain ». Il semble que, sept décennies plus tard, cette volonté de faire « américain » soit toujours là et que quelques François rôdent dans les officines chargées de ces mêmes services, puisque l’on nous délivre à présent des enveloppes ou paquets ornés de la mention Happy post.