Yves POULIQUEN Élu en 2001 au fauteuil 35

Grand officier de la Légion d’honneur
Grand officier de l’ordre national du Mérite
Commandeur du Ouissam Alaouite du Maroc
Médecin

Biographie

Né à Mortain le 17 février 1931. Études secondaires au lycée Littré, à Avranches. Études médicales à Paris. Interne des hôpitaux en 1956 ; docteur en médecine, spécialisé en ophtalmologie en 1963. Professeur agrégé, ophtalmologiste des hôpitaux en 1966. Professeur d’ophtalmologie et chef du service d’ophtalmologie de l’Hôtel-Dieu de Paris de 1980 à 1996. Directeur de l’unité de recherches en ophtalmologie de l’INSERM de 1979 à 1998. Professeur consultant en 1996. Président de la Banque française des yeux de 1985 à 1998. Président de l’Organisation pour la prévention de la cécité de 1997 à 2010. Membre du Conseil de l’ordre national du Mérite. Président de la Fondation Singer-Polignac.

Yves Pouliquen a reçu plusieurs prix scientifiques, pour ses travaux sur le kératocône (Paul Reiss, Paris, 1971, Doyne Lecture, Oxford 1986, Neeley Award Lecture, Los Angeles en 1999), sur la structure de la cornée normale et pathologique (prix Chauvin-Blache, Paris, 1971, prix Cas-troviejo, Atlanta, 1984, Award Lecture de l’Association for Eye Research, Palma de Majorque, 2000), pour l’ensemble de son œuvre scientifique le prix Claude Bernard de la Ville de Paris (1999). Il a reçu une médaille de l’Académie française en 1992 et le prix littéraire du Rotary en 1996 pour des ouvrages d’intérêt général. Il a reçu le prix mondial Cino del Duca en 1994 et en 2000 celui de la Fondation Hassan II pour ses activités dans la prévention de la cécité au Maroc. Il a présidé le XIIIe Congrès international de recherche en ophtalmologie à Paris en 1998. Docteurhonoris causa de l’université de Conception du Paraguay, et de l’université Laval de Québec. Membre honoraire de l’Academia Ophtalmologica Internationalis et du Concilium international d’ophtalmologie, il est membre associé de l’Académie royale de médecine de Belgique et de l’Académie du Royaume du Maroc.

Élu membre de l'Académie nationale de médecine en 1992 et de l'Académie française, le 29 novembre 2001, au fauteuil de Louis Leprince-Ringuet (35e fauteuil).

PRINCIPAUX TRAVAUX

Les travaux d'Yves Pouliquen furent consacrés à la pathologie de la cornée et à l'identification des mécanismes d'altération de sa transparence dans les cicatrices et les dystrophies héréditaires dont il a décrit maints aspects.

Ses travaux sur le kératocône lui ont valu : le Prix Paul Reiss (1971), la Doyne lecture (1986), le Neeley Award (1999), le World Conceal Medal (2005).

Œuvres

1967 La Transparence de la cornée (Masson)

1969 Atlas d’histologie et d’ultrastructure de l’œil (Masson)

1973 Les Homogreffes de la cornée (Masson)

1974 Les Lentilles souples (Masson)

1983 L’Herpès de la cornée, précis d’ophtalmologie (Masson)

1990 La Cataracte (Hermann)

1992 La Transparence de l’œil - nouvelle éd. 2011 (Odile Jacob)

1995 Les Yeux de l’autre (Odile Jacob)

1999 Un oculiste au temps des lumières (Odile Jacob)

2003 Le Geste et l’esprit (Odile Jacob)

2006 Mme de Sévigné et la médecine du Grand siècle (Odile Jacob)

2008 Le Médecin et le Dictateur (Odile Jacob)

2009 Félix Vicq d’Azyr. Les lumières et la Révolution (Odile Jacob)

2011 Lunette ou laser ? Choisir sa vision (Odile Jacob)

2013 Cabanis, idéologue. De Mirabeau à Bonaparte (Odile Jacob)