Georges DUBY Élu en 1987 au fauteuil 26

N°674
Commandeur de la Légion d’honneur
Grand officier de l’ordre national du Mérite
Commandeur des Arts et des Lettres
Commandeur des Palmes académiques
Chevalier du Mérite agricole
Professeur au Collège de France
Historien
Georges Duby en habit d'académicien

Biographie

Né à Paris, le 7 octobre 1919.

Georges Duby a fait ses études d’histoire et de géographie à la faculté de lettres de Lyon. Il est agrégé de l’université en 1942. À la Libération, un poste d’assistant d’histoire du Moyen Âge est créé pour lui à la faculté des lettres de Besançon en 1950-1951, puis à la faculté des lettres d’Aix, il soutient en Sorbonne sa thèse de doctorat ès lettres en 1953. La même année, la chaire d’histoire du Moyen Âge lui est confiée à la faculté des lettres d’Aix où il crée, un peu plus tard, le Centre d’études des sociétés méditerranéennes. En 1970, il est élu professeur au Collège de France, dans la chaire d’histoire des sociétés médiévales.

Depuis 1974, il est membre ordinaire de l’Académie des Inscriptions et belles-lettres. Il compte parmi les membres étrangers de la British Academy, de l’Académie royale de Belgique, de la Royal Historical Society, de la Medieval Academy of America, de l’Accademia nazionale dei Lincei, de l’American Philsophical Society, de la Real Academia de Buenas Lettras de Barcelone, de l’Académie de langue et littérature françaises de Belgique, de l’Académie des sciences de Hongrie et de l’Académie européenne.

Il a été invité à donner des conférences dans un grand nombre d’universités étrangères, plusieurs d’entre elles l’ont honoré du titre de docteur honoris causa.

Il fut membre du directoire du C.N.R.S., du Haut Comité de la langue française, du Conseil supérieur de la recherche et de la technologie.

Il est président français du Haut Conseil culturel franco-espagnol, membre du Conseil national des langues et cultures régionales et a présidé le Comité scientifique de la Fondation de France.

En 1986, il a accepté de prendre la présidence de la Société d’édition de programmes de télévision, devenue Société européenne de programmes de télévision (SEPT) dont il préside le Conseil de surveillance.

Plusieurs de ses ouvrages scientifiques ont été couronnés. Entre autres récompenses, le prix Gobert de l’Académie française lui fut décerné, le premier prix Gobert de l’Académie des Inscriptions et belles-lettres à deux reprises, le prix Bernier de l’Académie des Beaux-Arts, le prix scientifique de la Fondation de France et le prix des Ambassadeurs.

Il a été élu à l’Académie française, le 18 juin 1987, au fauteuil de Marcel Arland (26e) et reçu le 28 janvier 1988 par Alain Peyrefitte.

Mort le 3 décembre 1996.


Signature de Georges Duby

Œuvres

1953 La Société aux XIe et XIIe siècles dans la région mâconnaise (Armand Colin)

1953 Recueil des Pancartes de l’abbaye de La Ferté-sur-Grosne

1955 “Le Moyen Âge. L’expansion de l’Orient et la naissance de la civilisation occidentale”

1958 Histoire de la civilisation française - en collaboration avec R. Mandrou (Armand Colin)

1962 L’Économie rurale et la vie des campagnes dans l’Occident médiéval. Essai de synthèse, perspectives de recherches, 2 vol;

1966 Fondements d’un nouvel humanisme (Skira)

1966 L’Europe des cathédrales (Skira)

1967 L’an mil (Julliard)

1967 Adolescence de la chrétienté occidentale (Skira)

1973 Guerriers et paysans. Le premier essor de l’économie européenne, VIIe-XIIe siècles (Gallimard)

1973 Hommes et Structures du Moyen Âge

1973 Le dimanche de Bouvines (Gallimard)

1973 Le procès de Jeanne d’Arc - en collaboration avec A. Duby (Gallimard)

1976 Saint Bernard. L’Art cistercien

1976 Le temps des cathédrales, l’Art et la Société, 980-1420 (Gallimard)

1977 Le temps des cathédrales

1978 Atlas historique (Larousse)

1978 Les Trois Ordres ou l’Imaginaire du féodalisme (Gallimard)

1979 L’Europe au Moyen Âge, Art roman, Art gothique (Flammarion)

1980 Dialogues avec Guy Lardreau (Flammarion)

1981 Le Chevalier, la Femme et le Prêtre. Le mariage dans la société féodale (Hachette)

1984 Guillaume le Maréchal ou le meilleur chevalier du monde (Fayard)

1985 Histoire de la vie privée. De l’Europe féodale à la Renaissance

1987 Histoire de la France : le Moyen Âge (Hachette)

1988 Mâle Moyen Âge : De l’amour et autres essais (Flammarion)

1988 L’Histoire de Paris par la peinture - en collaboration avec Guy Lobrichon (Belfond)

1989 La sculpture, du Ve au XVe siècle (Skira)

1991 L’Histoire continue (Odile Jacob)

1992 Images de femmes (Plon)

1992 Passions communes - en collaboration avec Bronislaw Geremek et Philippe Sainteny

1993 La Chevalerie (Librairie académique Perrin)

1995 An 1000, an 2000, sur les traces de nos peurs

1995 Dame du XIIe siècle. I. Héloïse, Aliénor, Iseut et quelques autres. 2, Le souvenir des aïeules. 3, Ève et les prêtres

1996 Féodalités

Discours et travaux académiques

Mot attribué lors de l’installation

Jéroboam :

n. m. XXe siècle. Emprunté de l'anglais jeroboam, du nom de Jéroboam, roi d'Israël. Grosse bouteille dont la contenance est de quatre bouteilles ordinaires. Un jéroboam de champagne.