Alfred MÉZIÈRES Élu en 1874 au fauteuil 23

N°434
Officier de la Légion d’honneur
Homme politique
Essayiste
Historien
Alfred Mézières

Biographie

Né à Rehon (Lorraine), le 19 novembre 1826.

Officier pendant l'insurrection de juin 1848 et la guerre de 1870-1871, il fut élève à l’École normale, publia des études sur Shakespeare, Dante, Pétrarque, Goethe, représenta l'Université de Paris aux jubilés de Shakespeare en 1864 et de Dante en 1865, fut professeur de littérature étrangère à la Sorbonne, député, réélu à toutes les législatures, depuis 1881, aujourd'hui sénateur.

Il fut élu à l'Académie le 29 janvier 1874 en remplacement de Saint-Marc Girardin et reçu le 17 décembre 1874 par Camille Rousset. Sur sa proposition, un incident soulevé par Émile Ollivier fut clôturé par la substitution de Xavier Marmier à l'ancien ministre de Napoléon III pour recevoir à l'Académie Henri Martin et prononcer l'éloge de Thiers. Il reçut Eugène Guillaume et fit partie de la Commission du Dictionnaire.

Mort le 10 octobre 1915.


Signature d'Alfred Mézières

Œuvres

1853 Mémoire sur le Pélion et l’Ossa. Étude sur les œuvres politiques de Paul Paruta. De fluminibus inferorum

1861 Shakespeare

1863 Prédécesseurs et contemporains de Shakespeare.

1864 Contemporains et successeurs de Shakespeare.

1864 Prédécesseurs et contemporains de Shakespeare et Contemporains et successeurs de Shakespeare

1865 Dante et l’Italie nouvelle.

1866 Les charades et les homonymes

1867 Pétrarque

1869 La société française.

1871 Récits de l’invasion : Alsace-Lorraine.

1872 Goethe : les œuvres expliquées par la vie

1883 En France : XVIIe et XVIIIe siècles. Hors de France : Italie

1885 Morale et patrie.

1891 Vie de Mirabeau.

1898 Morts et vivants

1906 Au temps passé.

1907 Hommes et femmes d’hier et d’avant-hier.

1911 Pages d’automne.

1914 Ultima verba.