Dire, ne pas dire

TZR - Titulaire sur Zone de Remplacement (Wikipédia)

Le 03 octobre 2013

Bloc-notes


sallenave.jpg

Bel exemple de jargon administratif, qu’on reconnaît notamment à l’abus des sigles…

Venu par abréviation du latin sigilla (pluriel de sigillum, « sceau, seing ») ou du bas latin sing(u)la, « singuliers ; isolés », abrégé en sigla, le mot Sigle apparaît au xviiie siècle, d’abord au féminin en 1712, puis au masculin en 1832, pour désigner une initiale ou une suite d’initiales utilisées afin d’abréger un mot ou une suite de mots.

Censée fournir à ces textes une garantie de sérieux et de rigueur, l’accumulation de sigles en accroît l’obscurité, et produit au passage d’irrésistibles effets comiques.

En voici quelques exemples, tirés de l’article « TZR » de Wikipédia :

 

« Le cadre statutaire

[…] En accord avec les textes définissant la fonction de TZR, le TZR est affecté au mois de juin sur une zone de remplacement à la suite du mouvement des enseignants du second degré par un arrêté qui indique également son établissement de rattachement administratif (RAD). En l’absence d’affectation du TZR par le rectorat (services de la DPE) pour lui faire exercer des suppléances, c’est le chef d’établissement du RAD qui gère et organise les heures de service du TZR au sein de son établissement. C’est notamment dans son RAD que le TZR signe son PV d’installation au mois de septembre, et se voit attribuer sa note administrative au cours du second trimestre. […] »

 

« La Zone de Remplacement (ZR)

[…] L’organisation des zones de remplacement est de la responsabilité de chaque académie. La taille de ces zones diffère selon les disciplines : elles prennent généralement trois formes. Elles peuvent être infra-départementales (plus petites qu’un département), comme par exemple les ZR de Sarthe-Est, ZR de Sarthe-Ouest et ZR de Sarthe-Nord dans l’académie de Nantes. Elles peuvent être départementales, comme par exemple les ZR Essonne, ZR Hauts-de-Seine, ZR Val-d’Oise et ZR Yvelines dans l’académie de Versailles. Elles peuvent enfin représenter toute une académie (académie de Rouen pour les enseignants de langue arabe par exemple). L’académie de Versailles attribue par exemple une ZR infra-départementale aux enseignants de lettres modernes, EPS, anglais et histoire-géographie, une ZR départementale aux enseignants de philosophie, lettres classiques, allemand, etc., et enfin une ZR académique aux enseignants des disciplines dont le nombre de TZR est inférieur à vingt (japonais, génie civil et informatique par exemple). »

 

« Sigles spécifiques à la fonction de TZR

TZR : Titulaire sur Zone de Remplacement

ZR : Zone de Remplacement

AFA : Affectation à l’année

RAD : (établissement de) Rattachement administratif

ISSR : Indemnité de Sujétion Spéciale de Remplacement

PV : Procès Verbal d’installation

DPE : Direction des Personnels enseignants. »

 

Danièle Sallenave
de l’Académie française