Dire, ne pas dire

Séverine (France)

Le 02 février 2017

Courrier des internautes

Doit-on dire :

« Raconte à tes amis la dernière fois où tu as eu du mal à t’endormir » ou bien : « Raconte à tes amis la dernière fois que tu as eu du mal à t’endormir » ? (« où » ou « que » après « la dernière fois » ?)

Séverine (France)

L’Académie répond :

Le Moyen Âge et la langue classique ont souvent substitué que à dont ou bien à ou à un pronom relatif précédé d’une préposition (dans lequel, sur lequel, etc.) : « Me voyait-il de l’il qu’il me voit aujourd’hui ? » (Racine) ; « Du temps que les bêtes parlaient » (La Fontaine). Aujourd’hui, d’une part la langue populaire emploie volontiers ce tour, qu’il convient d’éviter (par exemple, L’endroit que je l’ai rencontré. Le livre qu’il a envie…) ; et d’autre part la langue littéraire veut parfois rester fidèle à cet ancien usage en employant que au lieu de où : « L’hiver qu’il fit si froid […]. Le jour que cela est arrivé […]. Au moment que je le reverrai […] » (Dictionnaire de l’Académie française), « Certaine nuit que devait venir l’enlever son amant » (A. Gide, Isabelle).

L’usage normal est pourtant d’employer où. On notera toutefois qu’on doit employer que après certaines expressions marquant le temps, comme aujourd’hui, à présent, maintenant, chaque fois, la dernière fois, la première fois, il y a deux ans ou longtemps, voici (ou depuis) deux ans, voilà longtemps : Maintenant qu’il est là. Il y a un mois que je ne l’ai vu. Depuis trois ans qu’il vivait à l’étranger. Chaque fois que je l’ai vu.