Dire, ne pas dire

Sanctionner

Le 07 janvier 2016

Extensions de sens abusives

Le verbe sanctionner s’emploie en droit constitutionnel et signifie, s’agissant du souverain d’une monarchie constitutionnelle, « donner son approbation à une loi pour la rendre exécutoire ». Par extension, il s’utilise aussi au sens de « valider, entériner » : Trois années d’études sanctionnées par une licence. Il signifie enfin couramment « punir une faute ». C’est en effet bien la faute qui est sanctionnée et l’on se gardera d’employer ce verbe avec le nom du coupable comme complément d’objet direct. Pour ce dernier on aura recours à des verbes comme châtier, punir, etc.

On dit

on ne dit pas

Sanctionner un délit
L’arbitre a sanctionné l’en-avant

Le coupable a été puni

Sanctionner l’auteur d’un délit
L’arbitre a sanctionné le joueur qui a commis un en-avant
Le coupable a été sanctionné