Dire, ne pas dire

Positiver

Le 03 mars 2016

Emplois fautifs

Dans son Cours de philosophie positive, Auguste Comte écrit : Quelques efforts […] où l’on se proposait vainement de positiver la science sociale. Il entendait par ce dernier verbe, construit transitivement, « fonder sur des connaissances positives ». Plût au ciel que cet hapax restât un hapax. Hélas il n’en est rien et depuis quelques années prolifère un positiver intransitif, en lieu et place de tournures comme « être optimiste, voir le bon côté des choses, faire preuve de confiance », toutes formes que l’on préfèrera à ce verbe de mauvais aloi.

on dit

on ne dit pas

Il faut prendre les choses du bon côté

Essayez d’être optimiste

Il faut positiver

Essayez de positiver