René BOYLESVE Élu en 1918 au fauteuil 23

N°528
Chevalier de la Légion d’honneur
Poète
Romancier
René Boylesve

Biographie

Né à La Haye-Descartes, ville natale du célèbre philosophe, le 14 avril 1867.

Après des études secondaires à Poitiers et à Tours, il suivit à Paris les cours de l’École de droit et de l’École du Louvre. Il entama par la suite une carrière de romancier, dans la plus pure tradition classique. Son premier roman, Le Médecin des dames de Néans, paru en 1896, révélait un réel talent pour dépeindre avec subtilité les mœurs de la vie de province. Celle-ci devait se trouver au cœur de la plupart de ses histoires où l’on retrouvait des échos de sa jeunesse (Mademoiselle Cloque - 1899, La Becquée - 1901, La Leçon d’amour dans un parc - 1902, L’Enfant à la balustrade - 1903, Nouvelles leçons d’amour dans un parc - 1924, Souvenirs d’un jardin détruit - 1924). Les meilleurs de ses romans sont sans doute ceux qui exaltaient la passion, comme Le Meilleur ami (1909) ou Élise (1921). En 1917, enfin, l’expérience douloureuse de la guerre lui avait inspiré Tu n’es plus rien.

C’est le 16 mai 1918 que les « Immortels » appelèrent parmi eux celui dont Maurice Martin du Gard a brossé dans Les Mémorables le portrait suivant : « René Boylesve, bourgeois de sa Touraine, Français rare, le plus vrai à entendre, mêlé de charme et d’austérité, tête pensante et fine, grand front, nez long, les yeux attentifs, la barbe resserrée et allongée sous des lèvres raffinées, le Clouet le plus honnête à voir... »

Il fut élu, au deuxième tour, par 18 voix sur 27 votants, au fauteuil d’Alfred Mézières. C’est Henri de Régnier qui le reçut le 20 mars 1919.

La postérité n’a pas été généreuse à son égard. Si le titre de son premier ouvrage, qui lui avait valu une immédiate renommée, Le Parfum des îles Borromées (1898), reste le plus souvent cité, la critique contemporaine n’a pas réservé à René Boylesve la place que justifiait son talent.

Mort le 14 janvier 1926.


Signature de René Boylesve

Œuvres

1889 Feuilles tombées

1891 Proses rythmées

1895 Le médecin des dames de Néans

1896 Les bains de Bade

1897 Sainte Marie des Fleurs

1898 Le parfum des îles Borromées

1899 Mademoiselle Cloque

1901 La Becquée

1902 Carnets intimes

1902 La leçon d’amour dans un parc

1903 L’enfant à la balustrade

1905 Le bel avenir

1908 Mon amour

1909 Ce bon Monsieur Grenouilleau

1909 La poudre aux yeux

1909 Le meilleur ami

1909 L’Individu

1910 La jeune fille bien élevée

1912 Madeleine jeune femme

1913 La marchande de petits pains pour les canards

1917 Le bonheur à cinq sous

1917 Tu n’es plus rien

1921 Le carrosse aux sept lézards verts

1921 Le dangereux jeune homme

1921 Élise

1922 Ah, plaisez-moi !

1924 Souvenirs du jardin détruit

1924 Je vous ai désirée un soir - éd. revue et augmentée de Ah, plaisez-moi !

1924 Nouvelles leçons d’amour dans un parc

1926 Azurine ou le nouveau voyage

1926 Le confort moderne

1927 Journal - ouvrage inédit

1927 Le pied fourchu

1929 Opinions sur le roman

1929 Réflexions sur Stendhal

1929 Les bonnets de dentelle - ouvrage inédit, version plus longue de La Becquée

Discours et travaux académiques