Marcel PRÉVOST Élu en 1909 au fauteuil 9

N°514
Grand-croix de la Légion d’honneur
Croix de guerre 1914-1918
Romancier
Marcel Prévost

Biographie

Né à Paris, le 1er mai 1862.

Après des études au Petit séminaire d’Orléans, puis à Châtellerault, à Bordeaux, enfin dans un établissement jésuite de Paris, Marcel Prévost intégra l’École Polytechnique. A sa sortie de l’École, il fut un temps ingénieur avant d’occuper un emploi dans un ministère. Attiré par l’écriture, il démissionna de son poste en 1890 pour entamer une carrière de romancier. Après quelques romans consacrés à des scènes de la vie de province (Le Scorpion, Chonchette, Mlle Jaufre), il poursuivit une œuvre de fiction abondante et variée — Paul Léautaud disait avec perfidie qu’elle n’était constituée que de faits divers transformés en romans —, vouée pour l’essentiel à l’étude des mœurs, notamment avec ses deux séries Lettres de femmes et Lettres à Françoise. Dans la même veine, il écrivit également : Cousine Laura (1890), La Confession d’un amant (1891), L’Automne d’une femme (1893), Jardin secret (1897), Féminités (1912), Les Don Juanes (1922), La Mort des Ormeaux (1938), etc. Le nom de Marcel Prévost reste enfin attaché à son roman le plus célèbre, Les Demi-vierges (1894) dont le succès fut avant tout lié au scandale que suscita cet ouvrage d’inspiration érotique.

Directeur de la Revue de France de 1922 à 1940, Marcel Prévost présida également La Société des gens de lettres, et fut élevé en 1935 à la dignité de grand-croix de la Légion d’honneur.

Battu en 1907 par Maurice Donnay au fauteuil d’Albert Sorel, il fut élu à l’Académie française le 27 mai 1909, au fauteuil de Victorien Sardou, par 18 voix devant l’historien Lenôtre, le philosophe Boutroux, et le pamphlétaire antisémite Édouard Drumont. C’est Paul Hervieu qui le reçut le 21 avril 1910. Marcel Prévost devait recevoir à son tour Mgr Baudrillart en 1919, et Émile Picard en 1926.

Mort le 8 avril 1941.

Signature de Marcel Prévost

Œuvres

1887 Le Scorpion

1888 Chonchette

1889 Mademoiselle Jauffre

1890 Cousine Laura

1891 La confession d’un amant

1892 Lettres de femmes

1893 L’automne d’une femme

1894 Les demi-vierges

1894 Nouvelles lettres de femmes

1895 Notre compagne

1895 Les demi-vierges, pièce

1896 Le mariage de Juliette

1897 Dernières lettres de femmes

1897 Jardin secret

1900 L’heureux ménage

1900 Les vierges fortes : Frédérique

1901 Les vierges fortes : Léa

1902 Lettres à Françoise

1904 La plus faible - Théâtre-Français

1905 Lettres à Françoise mariée

1905 L’accordeur aveugle

1905 La princesse d’Erminge

1906 Monsieur et Madame Moloch

1907 Femmes

1908 La fausse bourgeoise

1909 Pierre et Thérèse

1912 Féminités

1912 Lettres à Françoise maman

1913 Les anges gardiens

1914 Nouvelles féminités

1916 L’adjudant Benoît

1917 D’un poste de commandement

1917 Mon cher Tommy

1920 La nuit finira

1922 Les Don Juanes

1924 Nouvelles lettres à Françoise

1925 Sa maîtresse et moi

1927 La retraite ardente

1930 L’homme vierge

1931 Voici ton maître

1931 L’Américain

1932 Marie des Angoisses

1933 Fébronie

1934 Clarisse et sa fille

1937 La mort des ormeaux .

1939 Édition des Héroïdes d’Ovide