Jean-Baptiste MASSILLON Élu en 1718 au fauteuil 4

N°157
Homme d’Église
Jean-Baptiste Massillon

Biographie

Né à Hyères (Provence), le 27 juin 1663.

Oratorien, professeur, prédicateur célèbre, il fut évêque de Clermont et prononça des sermons qu’il réunit sous le titre de Petit Carême, des panégyriques et des oraisons funèbres, dont la plus connue est celle de Louis XIV. Il remplaça, le 29 décembre 1718, à l’Académie l’abbé de Louvois et fut reçu le 23 février 1719 par l’abbé de Fleury.

Massillon ne parut à l’Académie que le jour de sa réception, considérant que son devoir d’évêque était de rester dans son diocèse, où sa charité et ses vertus l’avaient rendu très populaire. Il s’y retira dès 1721 et ne revint à Paris qu’une seule fois pour prononcer à la basilique de Saint-Denis l’oraison funèbre de la mère du Régent. Il accepta, à son grand regret, d’être l’un des deux évêques assistants pour le sacre du cardinal Dubois : celui-ci avait choisi Massillon à cause de sa grande renommée de vertu. Ses discours ne furent publiés qu’après sa mort. Son Éloge a été fait par d’Alembert. Deux Causeries de Sainte-Beuve. Notice du Père Bougerel.

Mort le 28 septembre 1742.


Signature de Jean-Baptiste Massillon, évêque de Clermont

Discours et travaux académiques