Henri LACORDAIRE Élu en 1860 au fauteuil 18

N°408
Homme d’Église
Henri Lacordaire

Biographie

Né à Recey-sur-Ource (Bourgogne), le 2 mai 1802.

Célèbre prédicateur dominicain, il fut le premier et jusqu'à présent le seul moine élu à l'Académie. Catholique libéral, il fut rédacteur à l'Avenir de Lamennais et fit rétablir les Dominicains en France : il eut des procès de presse, fut blâmé par Rome, député de la Constituante en 1848.

Il fut élu à l'Académie par 21 voix le 2 février 1860 en remplacement du comte de Tocqueville. L'Académie donna à cette élection un caractère de blâme au sujet de la campagne d'Italie de l'année précédente ; elle excita la colère de Sainte-Beuve et de ses amis. Le Père Lacordaire fut reçu le 24 janvier 1861 par Guizot, il y eut le jour de cette réception, 6000 demandes de places pour 1500. L'Impératrice y assistait ; la rencontre du calviniste et du moine était fréquente, et Guizot la fit ressortir dans son discours en rappelant que trois siècles plus tôt, c'eût été devant le bûcher que le dominicain et le huguenot se fussent rencontrés ; Guizot avait été un des plus ardents promoteurs de cette candidature. Lacordaire ne siégea à l'Académie qu'une fois.

« Il est assurément le prédicateur de nos jours qui, aux yeux de ceux qui observent et admirent plus encore qu'ils ne croient, se montre à la plus grande hauteur de talent. » (Sainte-Beuve, I).

Mort le 21 novembre 1861.

Signature d'Henri Lacordaire

Œuvres

1830 Lettre à M. le rédacteur du Lycée

1834 Considérations sur le système philosophique de M. de Lamennais

1835 Conférences de Notre-Dame de Paris - 3 vol.

1838 Lettre sur le Saint-Siège

1840 Mémoire pour le rétablissement en France de l’ordre des Frères prêcheurs. Vie de saint Dominique

1843 Prédications à Nancy

1845 Conférences prêchées à Lyon et à Grenoble

1854 Conférences de Toulouse

1858 Lettres à un jeune homme sur la vie chrétienne

1860 De la liberté de l’Italie et de l’Église

1863 Lettres à des jeunes gens. Aux lecteurs de M. Renant : la divinité de Jésus-Christ

1864 Correspondance avec Mme Swetchine. Lettres à la comtesse Eudoxie de la Tour du Pin

1870 Testament publié par le comte de Montalembert. Correspondance inédite

1872 Œuvres philosophiques et politiques

1874 Lettres inédites

1885 Lettres à Mme la baronne de Prailly

1886 Lettres à Théophile Foisset - 2 vol.

1886 Sermons, instructions et allocutions - 3 vol.

Discours et travaux académiques