Camille JULLIAN Élu en 1924 au fauteuil 10

N°544
Grand officier de la Légion d’honneur
Professeur au Collège de France
Historien
Philologue
Archéologue
Camille Jullian

Biographie

Né à Marseille, le 15 mars 1859.

Issu d’une famille protestante cévenole, Camille Jullian fut placé en nourrice dans un village proche de Nîmes ; il était frère de lait de Gaston Doumergue, futur président de la République.

Après des études secondaires à Marseille et un premier prix au Concours général, il fut admis à l’École Normale Supérieure. Il y suivit les cours de Vidal de la Blache et de Fustel de Coulanges, et se lia d’amitié avec Henri Bergson.

En 1880, il fut reçu premier à l’agrégation d’Histoire, puis partit pour l’étranger, en Allemagne d’abord, puis à l’École française de Rome où il séjourna pendant deux ans. En 1883 il obtint son doctorat avec une thèse sur les transformations politiques dans l’Italie impériale romaine.

Nommé professeur à Bordeaux, il écrivit plusieurs monographies sur la ville et la région. Mais son principal objet d’étude et de recherche devait être la Gaule, à laquelle il consacra une gigantesque Histoire de la Gaule, en huit volumes. Devenu enfin professeur d’antiquités nationales au Collège de France en 1905, Camille Jullian a considérablement renouvelé l’histoire antique dans le domaine qui était le sien.

Entré à l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres en 1908, Camille Jullian fut élu à l’Académie française le 3 avril 1924, au fauteuil de Jean Aicard. Fait sans précédent, c’était la cinquième fois qu’un même fauteuil était remis en jeu, et, si Camille Jullian avait déjà subi deux échecs (en 1914 au fauteuil de Thureau-Dangin contre Pierre de La Gorce, et en 1923 contre l’abbé Brémond au fauteuil de Duchesne), il fut récompensé de sa persévérance, car il fut élu à l’unanimité des vingt votants.

Il fut reçu le 13 novembre 1924 par Eugène Brieux.

Mort le 12 décembre 1933.


Signature de Camille Jullian

Œuvres

1883 De protectoribus et domesticis augustorum

1884 Étude d’épigraphie bordelaise. Les Bordelais dans l’armée romaine. Notes concernant les inscriptions de Bordeaux extraites des papiers de M. de Lamontagne

1884 Les transformations politiques de l’Italie sous les empereurs romains, 43 av. J.-C.-330 après J.-C.

1885 Les antiquités de Bordeaux (Revue archéologique)

1886 Fréjus romain

1886 Notes d’épigraphie

1887 Inscriptions romaines de Bordeaux

1890 Histoire des institutions politiques de l’ancienne France, de F. de Coulanges

1892 Gallia, tableau sommaire de la Gaule sous la domination romaine

1893 Ausone et Bordeaux. Études sur les derniers temps de la Gaule romaine

1893 Gallia

1895 Histoire de Bordeaux depuis les origines jusqu’en 1895

1896 Histoire de Bordeaux

1897 Extraits des historiens du XIXe siècle, publiés, annotés et précédés d’une introduction sur l’histoire de France

1899 Inscriptiones Galliae narbonensis Latinae (CIL XII) - en collaboration

1900 Vercingétorix

1901 La politique romaine en Provence (218-59 avant notre ère)

1902 Vercingétorix

1903 Recherches sur la religion gauloise

1907 Histoire de la Gaule - 8 vol.

1907 Plaidoyer pour la préhistoire

1908 Histoire de la Gaule

1913 Les anciens dieux de l’Occident

1915 Le Rhin gaulois : le Rhin français

1918 Pas de paix avec Hohenzollern. À un ami du front

1919 La guerre pour la patrie

1920 Aimons la France, conférences : 1914-1919

1922 De la Gaule à la France. Nos origines historiques

1924 Les Paris des Romains. Les Arènes. Les Thermes

1930 Au seuil de notre histoire. Leçons faites au Collège de France, 1905-1930 - 3 vol.

Discours et travaux académiques