Antoine JAY Élu en 1832 au fauteuil 15

N°364
Officier de la Légion d’honneur
Homme politique
Antoine Jay

Biographie

Né à Guitres, le 20 octobre 1770.

Il passa sept années en Amérique où il fut l'ami de Jefferson ; à son retour en France, il fut professeur, fonctionnaire au ministère de la Police, député. Il collabora au Journal des Voyages, au Constitutionnelet dirigea le Journal de Paris ; il publia, avec Benjamin Constant, Étienne, Jouy et Tissot, la Biographie des Contemporains, en vingt volumes ; un article paru dans ce dernier ouvrage lui valut un mois de prison qu'il subit à Sainte-Pélagie.

Lauréat de l'Académie, il y fut élu le 15 mars 1832 en remplacement de l'abbé duc de Montesquiou-Fézensac, et reçu par Arnault le 19 juin suivant. Il fut du parti des classiques et vota contre Victor Hugo.

Mort le 9 avril 1854.

Signature d'Antoine Jay

Œuvres

1808 Éloge de Corneille

1810 Tableau littéraire de la France pendant le XVIIIe siècle

1812 Le glaneur ou essais de Freeman

1812 Précis historique sur la vie de l’abbé Raynal

1812 Éloge de Montaigne

1814 Les États-Unis et l’Angleterre

1815 Histoire du ministère du cardinal de Richelieu, 2 vol.

1816 Histoire moderne

1816 Tableau littéraire du XVIIIe siècle

1820 Considérations sur l’état politique de l’Europe

1822 Le salon d’Horace Vernet

1823 Les hermites en prison, 2 vol.

1824 Les hermites en liberté - 2 vol.

1826 Essai sur l’éloquence politique

1827 Du ministère et de la censure

1830 La conversation d’un romantique, manuscrit de J. Delorme

1831 Œuvres littéraires, 4 vol.

Discours et travaux académiques