Dire, ne pas dire

Histoire de au sens de Pour

Le 04 décembre 2015

Emplois fautifs

La locution prépositive histoire de signifie « sans autre intention que de, simplement pour » : J’ai répondu cela histoire de dire quelque chose. Elle se rencontre d’ailleurs souvent dans l’expression histoire de rire, pour indiquer que telle ou telle action n’a d’autre but que de distraire, expression dont Armand Salacrou fit le titre d’une de ses pièces, en 1939. Si l’on peut admettre dans une langue familière des tournures avec histoire de pour parler de sujets légers, comme dans Je passerai histoire de prendre un verre ou Il est venu histoire de causer de ses affaires, on refusera d’employer cette forme pour des sujets plus graves, et ce, particulièrement à l’écrit ou dans une langue orale soignée. On ne dira donc pas Les présidents se sont rencontrés histoire d’évoquer l’avenir de la planète.