Dire, ne pas dire

Recherche

Scènes de genre

Le 6 juin 2019

Bloc-notes

Au fil du temps, nombre de féminins ont pris leur indépendance et ne rejoindront pas les supposés conjoints. La fourrière, où sont enfermés les animaux abandonnés et les véhicules encombrant la voie publique, s’est radicalement séparée du fourrier, chargé du cantonnement des troupes. La cantonnière, bande d’étoffe garnissant l’encadrement d’une porte, d’une fenêtre, du cantonnier, préposé à l’entretien des routes. La chauffeuse, chaise basse pour s’asseoir au coin du feu, a divorcé du chauffeur, elle préfère rester à la maison ! Côté métiers, il serait inconvenant d’apparier l’entraîneur sportif et l’entraîneuse des trottoirs. Le féminin de « marin » est débordé : bateaux, voiliers, navires, gens de mer, bords de mer, la « marine » en peinture, la couleur bleu foncé, bref, pas la moindre place. Quant au féminin de « matelot », il reconduit illico aux fourneaux. La matelote, « composée de plusieurs sortes de poissons d’eau douce, cuits à l’étuvée avec du vin et des aromates ».

Chicanons. Supposons qu’une femme veuille exercer le métier de plombier, elle se heurte à la plombière(s) : « entremets glacé à base de crème anglaise au lait d’amandes, additionné de fruits confits parfumés au kirsch », selon notre Dictionnaire, qui précise que le « s » provient de Plombières, station thermale des Vosges où cette glace a été inventée et servie à Napoléon III.

Les genres se font des scènes. Au regard du moissonneur, la moissonneuse n’est qu’une machine, la moissonneuse-batteuse. Les grands glaciers ignorent la modeste glacière. Le poudrier de nos sacs à main renie la poudrière et la poudre à canon. Enfin si l’Église catholique tarde à accepter les femmes, c’est encore un problème de grammaire : quel féminin trouver à curé, si la curée est une « pâture constituée par les bas morceaux de l’animal de chasse qu’on abandonne aux chiens après la prise » ? Et à aumônier, si l’aumônière est « une petite bourse complétant une robe de mariage ou de première communion » ?

Tout ça pour dire qu’il ne faut pas se presser, féminiser à outrance, tout abréger en langage enfançon… genre, j’te fais un p’tit coucou, bisous, bye.

Florence Delay
de l’Académie française

Genre

Le 4 octobre 2012

Emplois fautifs

Genre s’entend souvent employé à la manière d’un adverbe, comme il en est allé de Style qu’il supplante aujourd’hui dans cet usage relâché.

Que signifie Genre dans de telles phrases ? Il introduit une comparaison approximative, situe dans une catégorie, module ou atténue un propos en servant en quelque sorte de précaution oratoire. Ainsi Il est plutôt genre sérieux est un raccourci de Il est plutôt du genre, du style, du type sérieux, Je l’ai croisé genre

14 heures ou Il était genre 14 heures quand je l’ai croisé, un raccourci de Je l’ai croisé vers 14 heures, Il était environ 14 heures quand je l’ai croisé. Un tissu genre velours est Un tissu qui ressemble au velours, proche du velours. Il m’a répondu genre j’en sais rien, phrase d’où toute syntaxe a disparu, pourrait se dire Il m’a répondu à peu près, approximativement, en gros qu’il n’en savait rien.

Enfin, en tête de phrase, Genre peut n’avoir qu’une valeur exclamative, en quelque sorte rhétorique : Genre, tu le connais vraiment ? Genre, c’est pas vrai ! Genre est alors l’équivalent de Pas possible ! Sans blague, Blague à part et de sa forme populaire Blague dans le coin.