Dire, ne pas dire

Conter fleurette

Le 01 décembre 2011

Bonheurs & surprises

Fleurette, diminutif de Fleur, a donné naissance au XVIIe siècle à l’expression Conter fleurette. On conte fleurette à une femme, on lui tient des propos aimables, galants, badins.

Cette expression, restée vivante, conserve son charme, qui explique peut-être qu’on ait parfois voulu, par attirance pour la métaphore, écrire « Fleureter », le verbe Flirter, formé au XIXe siècle en français à partir de l’anglais Flirt.