Dire, ne pas dire

Construction en -isme

Le 7 février 2013

Extensions de sens abusives

Le suffixe -isme est très productif. Il entre dans la composition de mots désignant des courants de pensée philosophiques ou politiques. Nombre de ces mots ont été crées aux dix-neuvième et vingtième siècles pour nommer les vastes mouvements d’idées qui ont bâti et accompagné ces deux siècles. Leur radical peut être un adjectif (héliocentrisme, chauvinisme, colonialisme), un nom commun (anarchisme, cubisme, centrisme), un nom propre (gaullisme, darwinisme, marxisme). L’abus de ce suffixe pour former des néologismes peu clairs témoigne le plus souvent de paresse dans la recherche de l’expression juste.

 

On dit

On ne dit pas

Le fait de n’appréhender que le temps présent

Le fait de ne penser qu’à court terme

Le présentisme
 

Le court-termisme