Dire, ne pas dire

Amener / apporter

Le 03 novembre 2011

Emplois fautifs

Ces deux verbes sont souvent employés l’un pour l’autre alors qu’il convient de les distinguer.

Le verbe Apporter ne peut avoir pour complément qu’un mot désignant un inanimé. On apporte des fruits, des fleurs, un paquet et, au figuré, on apporte de l’aide, un conseil, etc.

Le verbe Amener est surtout suivi d’un complément désignant une personne ou un animal. On amène un enfant, des amis, son chien.

Le verbe Amener peut aussi être pris dans le sens de « Conduire, transporter une chose en un lieu ou jusqu’à une personne ». Ces marchandises seront amenées par bateau, L’eau est amenée par des conduites, Le matelot amène la voile.

Voir les articles Amener et Apporter du Dictionnaire de l’Académie française (9e édition).