Dire, ne pas dire

Alexandre de F., Paris

Le 03 novembre 2011

Courrier des internautes

J’ai vingt ans et le malheur d’attacher une grande importance à la langue française.

Inlassablement, je continue à multiplier les remarques à ceux qui meurtrissent mon ouïe par des tournures fausses, une syntaxe erronée et autres prononciations fantaisistes. Ceci, en m’aidant du site internet de l’Académie, à la rubrique Questions de langue.

Je viens de découvrir ce blog qui est beaucoup plus agréable à utiliser : merci !

Alexandre de F., Paris