Dire, ne pas dire

Urgence au sens d’imminence

Le 01 octobre 2015

Extensions de sens abusives

Les mots urgence et urgent s’emploient pour évoquer ce qui requiert une action, une décision très rapide : on parlera par exemple de l’urgence d’une mesure, d’une intervention. On se gardera donc bien de les confondre avec les mots imminence et imminent, qui servent à évoquer ce qui menace de survenir très prochainement. On ne parlera donc pas, comme le faisait il y a peu une chaîne d’informations en continu, de « l’urgence du réchauffement climatique », mais bien de « l’imminence du réchauffement climatique ».

On dit

On ne dit pas

L’imminence d’une guerre, d’une crise

La catastrophe est imminente

L’urgence d’une guerre, d’une crise

La catastrophe est urgente