Dire, ne pas dire

Un nouveau entraîneur

Le 04 décembre 2015

Emplois fautifs

Les adjectifs beau et nouveau ont la particularité de voir, devant un nom masculin commençant par une voyelle ou un h muet, leur terminaison passer de -eau à -el : un bel arbre, un nouvel hôpital. Jusqu’à il y a peu, cette règle ne posait aucun problème et n’était guère enfreinte. Mais hélas, depuis quelque temps, ce n’est plus le cas. On commence en effet à entendre ou à lire que tel club a un nouveau entraîneur, qu’on a mis au point un nouveau appareil photo, ou que l’on vend un beau appartement. Sans doute l’effet d’analogie avec les groupes dans lesquels ces adjectifs précèdent un nom commençant par une consonne est-il renforcé par l’oubli de plus en plus fréquent des liaisons, source de très nombreux hiatus. Il n’en reste pas moins qu’il s’agit de fautes grossières qu’il convient de bannir à toute force.

on dit

on ne dit pas

Un nouvel entraîneur

Un nouvel appareil ménager

Un bel appartement

Un nouveau entraîneur

Un nouveau appareil ménager

Un beau appartement