Dire, ne pas dire

Son comptant pour Son content

Le 01 septembre 2016

Emplois fautifs

L’expression avoir son content signifie « avoir à satiété, avoir tout ce que l’on peut désirer, tout ce qui peut contenter » : avoir son content de nourriture, de bonheur. Elle peut aussi s’employer par antiphrase, comme en témoigne Hécatombe, dans laquelle Georges Brassens chante :

Jugeant enfin que leurs victimes / Avaient eu leur content de gnons…

On rappellera qu’il ne faut pas confondre ici le substantif content avec son homonyme comptant, qui désigne une somme d’argent immédiatement disponible, mais ne s’emploie plus aujourd’hui que dans la locution au comptant : acheter, vendre au comptant. Sans doute est-ce la proximité entre avoir son content et avoir son compte qui est à l’origine de cette faute, cette dernière expression, qui signifie « recevoir le prix convenu », pouvant s’employer elle aussi par antiphrase, dans une langue familière, au sens d’« avoir la punition que l’on méritait », voire d’« être mort ».

on écrit

on n’écrit pas

Manger (tout) son content

Elle a eu son content de succès

Il a eu son content de malheur

Manger (tout) son comptant

Elle a eu son comptant de succès

Il a eu son comptant de malheur