Dire, ne pas dire

Raphael R-A. (France)

Le 02 juin 2016

Courrier des internautes

Je suis en débat intense avec un collègue et j’espère que vous pourrez nous éclairer.

La meilleure façon d’exprimer ma question est via un exemple.

Si je dis la phrase : « nous faisions une tarte », la première interprétation est de penser que « nous faisions tous une seule tarte ». La question est de savoir s’il est correct en français de l’interpréter comme « chacun fait sa propre tarte » ou s’il est obligatoire de dire « nous faisions des tartes ».

Raphael R-A. (France)

L’Académie répond :

La phrase est, de fait, ambiguë. Les deux interprétations sont possibles. Pour lever l’ambiguïté, il convient de dire soit ce que vous proposez (mais le pluriel ne correspond pas forcément chacun à une tarte) soit nous faisions chacun une tarte.