Dire, ne pas dire

Punch line

Le 02 juin 2016

Néologismes & anglicismes

Le français a emprunté de l’anglais le mot punch, qui s’est d’abord employé dans le monde de la boxe pour nommer l’aptitude d’un boxeur à asséner des coups puissants, puis, en dehors de ce domaine, pour désigner le dynamisme ou l’énergie. Depuis peu est aussi apparue l’expression punch line, pour désigner la chute d’une histoire ou une phrase qui clôt une discussion. On se gardera d’user de cette expression puisque la langue française dispose de moyens lui permettant de rendre ces idées ; elle peut le faire, en empruntant elle aussi à la langue du noble art, grâce à l’emploi en apposition des nom et expression choc et coup de poing.

on dit

on ne dit pas

Des phrases coups de poing, des phrases choc
Une chute brillante, amusante

Des punch lines

Une punch line brillante, amusante