Stanislas de BOUFFLERS Élu en 1788 au fauteuil 9

N°274
Poète
Stanislas de Boufflers

Biographie

Né à Nancy, le 31 mai 1738.

Filleul et protégé du roi Stanislas de Pologne, il embrassa la carrière militaire, devint maréchal de camp, voyagea, fréquenta le salon Geoffrin. Il écrivit des poésies légères, érotiques et fugitives et des contes libertins ; élu le 12 juin 1788 à l'Académie en remplacement de Monseigneur Antoine de Montazet, il y fut reçu par le marquis de Saint-Lambert le 29 décembre 1788. Il présida la dernière séance de réception de l'ancienne Académie et répondit au discours de Barthélemy. Député aux États généraux, il émigra en 1791 et rentra en France en 1800, il assista aux deux séances préparatoires à la tentative de reconstitution de l'Académie. À l'organisation de 1803, il reprit possession de son fauteuil.

Mort le 18 janvier 1815.


Signature de Stanislas de Boufflers

Œuvres

1761 Aline, reine de Golconde, conte

1763 Les Cœurs, poèmes érotiques

1770 Lettres à ma mère sur un voyage en Suisse

1782 Poésies et pièces fugitives

1786 Œuvres

1808 Traité du libre arbitre

1810 Le Derviche. Tamara. Ah ! si ! contes

1813 Œuvres complètes, 2 vol.