Roch-Ambroise CUCURRON SICARD Élu en 1803 au fauteuil 3

N°293
Chevalier de la Légion d’honneur
Philologue
Homme d’Église
Roch-Ambroise Cucurron Sicard

Biographie

Né au Fousseret (près de Toulouse), le 19 septembre 1742.

Est un célèbre instituteur des sourds-muets ; disciple et successeur de l'abbé de l’Épée, il le remplaça au concours devant une commission de l'Académie française en 1790. Il fut incarcéré à l'Abbaye le 10 août 1792, fut professeur à l’École normale en 1795, grammairien et journaliste. Menacé de déportation au 18 fructidor, il se cacha pendant deux ans, jusqu'au 18 brumaire. Il avait été nommé membre de l'Institut le 20 novembre 1795, dans la deuxième classe, section de grammaire ; réélu dans la troisième classe, le 24 juin 1801, fut secrétaire ; l'organisation de 1803 le plaça dans la deuxième classe où le fauteuil du cardinal de Bernis lui fut attribué ; il reçut le cardinal Maury, à sa deuxième élection, en 1806 ; et fut maintenu à l'ordonnance de 1816.

L'abbé Sicard fut honoré de la visite du pape Pie VII en 1805 et de celle des monarques alliés en 1815 ; il fut comblé des faveurs de ces souverains et de Louis XVIII. De 1816 jusqu'à sa mort, il célébra la messe de saint Louis devant l'Académie. Il faisait partie de la Commission du Dictionnaire.

Mort le 10 mai 1822, à Paris.


Signature de Roch-Ambroise Cucurron Sicard

Œuvres

1789 Mémoires sur l’art d’instruire les sourds-muets de naissance, 2 vol.

1796 Catéchisme à l’usage des sourds-muets

1796 Manuel de l’enfance

1799 Éléments de grammaire générale appliqués à la langue française, 2 vol.

1800 Cours d’instruction d’un sourd-muet de naissance

1805 Journée chrétienne d’un sourd-muet

1806 Relation historique sur les journées des 2 et 3 septembre 1792

1808 Théorie des signes pour l’instruction des sourds-muets, 2 vol.

1811 Rapport sur le Génie du Christianisme de Chateaubriand

1816 Opinion sur l’ouvrage ayant pour titre : Les Images

Discours et travaux académiques