Maurice GARÇON Élu en 1946 au fauteuil 11

N°591
Officier de la Légion d’honneur
Commandeur des Arts et des Lettres
Commandeur des Palmes académiques
Essayiste
Historien
Romancier
Avocat
Maurice Garçon en habit d'académicien

Biographie

Né à Lille, le 25 novembre 1889.

Fils d’un célèbre juriste, Maurice Garçon devait tout naturellement, après avoir brièvement caressé le rêve de devenir poète, accomplir des études de droit et s’inscrire au barreau de Paris, dont il devint une illustration.

L’intelligence et la subtilité de ses plaidoiries en même temps que ses dons d’orateur le firent rechercher comme défenseur dans les procès les plus célèbres de l’époque, qu’ils soient politiques, littéraires ou jugés devant les Assises.

Maurice Garçon possédait également un vrai don d’écrivain, mis au service de sa passion pour la littérature diabolique. À travers de nombreux ouvrages, il étudia en profondeur le domaine de la sorcellerie : La Vie exécrable de Guillemette Babin, sorcière, Trois histoires diaboliques, Vintras, hérésiarque et prophète, Magdeleine de la Croix, abbesse diabolique, Le Magnétisme devant la loi pénale, Thomas Martin de Gallardon, La Magie de nos jours. On lui doit également un ouvrage sur Huysmans inconnu, ainsi qu’un Essai sur l’éloquence judiciaire, et il est l’auteur d’une monographie consacrée au Palais à l’Académie.

Maurice Garçon fut élu à l’Académie française le 4 avril 1946, au fauteuil de Paul Hazard, par 16 voix au premier tour, contre 9 voix à Jacques Bardoux. Son élection marquait le retour du barreau sous la Coupole après la disparition du bâtonnier Henri-Robert. C’est André Siegfried qui le reçut, le 16 janvier 1947

Mort le 29 décembre 1967.


Signature de Maurice Garçon

Œuvres

1926 Le Diable (en collaboration avec le Dr J. Vinchon)

1928 Vintras, hérésiarque et prophète

1929 Rosette Tamisier ou La miraculeuse aventure

1930 Trois histoires diaboliques

1931 Essai sur l’éloquence judiciaire

1933 La justice contemporaine (1870-1932)

1935 La justice au Parnasse

1939 Magdeleine de la Croix, abbesse diabolique

1941 Essai sur l’éloquence judiciaire

1941 Huysmans inconnu

1941 Le douanier Rousseau, accusé naïf

1943 Tableau de l’éloquence judiciaire

1945 L’Affaire Girard

1945 Sur les faits divers

1946 La vie exécrable de Guillemette Babin, sorcière

1950 Plaidoyer pour René Hardy

1950 Procès sombres

1952 Louis XVII ou La Fausse énigme

1953 Sous le masque de Molière

1954 La tumultueuse existence de Maubreuil, marquis d’Orvault

1954 Plaidoyers chimériques

1955 Plaidoyer contre Naundorff

1956 Choses et autres

1957 Histoire de la Justice sous la IIIe République, 3 vol.

1957 Défense de la liberté individuelle

1958 Le journal d’un juge

1959 Histoires curieuses

1963 L’Avocat et la Morale

1964 Nouvelles histoires curieuses

1966 Lettre ouverte à la Justice

1966 Le Palais et l’Académie