Jules SIMON Élu en 1875 au fauteuil 8

N°437
Chevalier de la Légion d’honneur
Homme politique
Essayiste
Historien
Philosophe
Jules Simon

Biographie

Né à Lorient, le 31 décembre 1814.

Élève de l’École normale, il fut professeur de philosophie à l’École normale et à la Sorbonne, où son cours fut suspendu en 1851. Député en 1848, en 1849, en 1863, réélu en 1869, il fit partie du gouvernement et de la Défense nationale où il prit le portefeuille de l'Instruction publique, des Cultes et des Beaux-Arts, qu'il conserva en 1871 jusqu'en 1873 ; président du Conseil et ministre de l'Intérieur en 1876 ; il fut révoqué de ses fonctions par l'acte du 16 mai 1877.

Il fut nommé sénateur inamovible le 16 décembre 1875, et le même jour il était élu à l'Académie française en remplacement de Charles de Rémusat, et reçu le 22 juin 1876 par Charles de Viel-Castel ; Jules Simon a écrit un grand nombre d'ouvrages politiques, philosophiques et d'économie sociale ; il a prononcé, tant au Parlement qu'au dehors, de nombreux discours sur ces mêmes matières ; il écrivit dans beaucoup de journaux, notamment au Siècle, au Gaulois, au Matin, au Temps ; il fut, en 1868, président de la Société des gens de lettres et avait été nommé membre de l'Académie des Sciences morales et politiques en 1863. Il fit partie de la Commission du Dictionnaire, et reçut Meilhac.

Mort le 8 juin 1896.


Signature de Jules Simon

Œuvres

1839 De Deo Aristotelis diatribe philosophica

1839 Du commentaire de Proclus sur le Timée de Platon

1840 Études sur la théodicée de Platon et d’Aristote

1844 Histoire de l’école d’Alexandrie, 2 vol

1846 Manuel de philosophie à l’usage des collèges

1849 L’Université

1853 La mort de Socrate

1854 Le Devoir

1856 La religion naturelle

1857 La liberté de conscience

1859 La Liberté, 2 vol

1861 L’Ouvrière

1864 L’École

1864 L’instruction populaire en France, avec MM. Carnot et Havin

1866 Le Travail

1867 L’ouvrier de huit ans

1868 La politique radicale

1869 La Famille

1869 La peine de mort

1870 La liberté de penser

1870 Le libre échange

1873 L’instruction gratuite et obligatoire

1874 La réforme de l’enseignement secondaire. Souvenirs du 4 septembre, I : Origine et chute du Second Empire. II : Le gouvernement de la Défense nationale

1878 Le gouvernement de M. Thiers, 2 vol

1880 Le livre du petit citoyen

1881 Trois condamnés à mort

1883 Dieu, Patrie, Liberté

1884 Une académie sous le Directoire

1885 Thiers, Guizot, Rémusat

1887 Victor Cousin

1887 Nos hommes d’État

1888 Opinions et discours

1889 Le Journal des Débats sous la Restauration

1889 Mémoires des autres

1891 La femme du XXe siècle avec Gustave Simon

1891 Nouveaux mémoires des autres

1891 Colas, Colasse et Colette

1893 Notices et portraits

1896 Quatre portraits : Lamartine, le cardinal Lavigerie, Ernest Renan, l’empereur Guillaume

1897 Derniers mémoires des autres, posthume

1901 Souvenirs, 2 vol., posthumes