José-Maria de HEREDIA Élu en 1894 au fauteuil 4

Officier de la Légion d’honneur
Poète

Biographie

Né à Santiago de Cuba, le 22 novembre 1842.

Poète parnassien, il a fait paraître ses poésies dans des revues littéraires et ne les a réunies que fort tard en un volume, Les Trophées, qui fut couronné par l'Académie. Il avait déjà été lauréat de l'Académie pour une traduction de l'espagnol, l'Histoire véridique de la conquête de la Nouvelle Espagne, par le capitaine Bernal Diaz del Castillo. Il a collaboré à la Revue des Deux Mondes, au Temps et au Journal des Débats.

Il fut élu à l'Académie le 22 février 1894 en remplacement de Charles de Mazade et reçu le 30 mai 1895 par François Coppée. Lors du voyage des souverains russes à Paris, en 1896, José-Maria de Heredia composa le Salut à l'Empereur, la superbe poésie lue par Paul Mounet, de la Comédie-Française, à la cérémonie de la pose de la première pierre du pont Alexandre III. Il était membre de la Commission du Dictionnaire. Il était aussi conservateur de la bibliothèque de l'Arsenal et secrétaire d'ambassade.

Mort le 2 octobre 1905.

Œuvres

1877 La véridique histoire de la conquête de la nouvelle Espagne, de Bernal Diaz de Castillo, 4 vol.

1880 Véridique histoire de la conquête de la Nouvelle Espagne, de Bernal Diaz del Castillo

1888 L’histoire de la conquête de la Nouvelle-Espagne, par le capitaine Bernal Diaz del Castillo

1893 Les Trophées

1894 La Nonne Alferez

1924 Poésies complètes, avec notes et variantes