Jean-Marie LUSTIGER Élu en 1995 au fauteuil 4

N°687
Grand cordon de l’ordre du Cèdre du Liban
Bailli Grand-croix d’honneur et de dévotion de l’ordre de Malte
Grand-croix de l’ordre de l’Infant Henri le Navigateur
Homme d’Église
Cardinal Lustiger.©Micheline Pelletier

Biographie

Né à Paris, le 17 septembre 1926. Études secondaires au lycée Montaigne à Paris, et au lycée Pothier à Orléans. Études supérieures de lettres à la Sorbonne.

Séminaire des Carmes de l'Institut catholique de Paris. Ordonné prêtre le 17 avril 1954.

Jusqu'en 1959, aumônier parisien de la Paroisse universitaire (enseignants catholiques de l'enseignement public), aumônier des étudiants en lettres et sciences de la Sorbonne, ainsi que de grandes écoles (E.N.S. de Saint-Cloud, Fontenay, École des chartes, École spéciale d'architecture).

Directeur du Centre Richelieu en 1959 (qui deviendra le C.E.P.). Responsable des aumôneries des nouvelles universités de la région parisienne.

En 1969, il est nommé curé de la paroisse Sainte-Jeanne-de-Chantal, à Paris.

Évêque d'Orléans, le 8 décembre 1979.

Le 27 février 1981, il succède au cardinal François Marty comme archevêque de Paris et comme Ordinaire des catholiques de rite oriental en France.

Créé cardinal par le pape Jean-Paul II, le 2 février 1983, au titre des Saints-Marcellin et Pierre, puis de Saint-Louis-des-Français, en 1995.

Archevêque émérite de Paris depuis le 11 février 2005.

Docteur honoris causa des universités d’Augsbourg et de Melbourne, ainsi que de l’université Loyola de Chicago.

Élu à l'Académie française, le 15 juin 1995, au fauteuil du cardinal Albert Decourtray (4e fauteuil).

Mort à Paris le 5 août 2007.

Signature du cardinal Lustiger

Œuvres

1978 Sermons d’un curé de Paris (Fayard)

1981 Pain de vie et peuple de Dieu (Criterion)

1985 Osez croire (Le Centurion)

1985 Osez vivre (Le Centurion)

1986 Prenez place au cœur de l’Église (Office chrétien des handicapés)

1986 Premiers pas dans la prière (Nouvelle Cité)

1987 Le Choix de Dieu - Entretiens avec Jean-Louis Missika et Dominique Wolton

1987 Six sermons aux élus de la Nation, 1981-1986

1988 La Messe (Bayard)

1990 Le Saint-Ayoul de Jeanclos - en collaboration avec Alain Peyrefitte (Fayard)

1990 Dieu merci, les droits de l’homme (Criterion)

1990 Le Sacrement de l’onction des malades

1991 Dare to rejoice - Compilation américaine (Our Sunday visitor)

1991 Nous avons rendez-vous avec l’Europe (Mame)

1992 Petites paroles de nuit de Noël

1995 Devenez dignes de la condition humaine (Flammarion)

1997 Le Baptême de votre enfant (Fleurus)

1997 Soyez heureux (Nil)

1999 Pour l’Europe, un nouvel art de vivre (PUF)

2000 Les prêtres que Dieu donne (Desclée de Brouwer)

2001 Comme Dieu vous aime - Un pèlerinage à Jérusalem, Rome et Lourdes (Parole et silence)

2002 La Promesse (Parole et silence)

2004 Comment Dieu ouvre la porte de la foi (Desclée de Brouwer)

2005 Contempler l’Apocalypse (Parole et silence)

Mot attribué lors de l’installation

Mardi :

n. m. XIIe siècle, marsdi . Issu du latin Martis dies, proprement « jour de Mars ». Jour qui suit le lundi, considéré couramment comme le deuxième de la semaine, ou, selon la liturgie chrétienne, comme le troisième. • Loc. Mardi gras, dernier jour du carnaval, précédant le mercredi des Cendres, et qui est l'occasion de réjouissances. Fig., fam. et vieilli. Un mardi gras, se disait d'une personne qui s'habille d'une façon ridicule.