Jean-Loup DABADIE Élu en 2008 au fauteuil 19

N°713
Commandeur de la Légion d’honneur
Officier de l’ordre national du Mérite
Commandeur des Arts et des Lettres
Écrivain

Biographie

Né le 27 septembre 1938 à Paris. Il apprend à lire et à écrire à Grenoble où il passe son enfance. Études de lettres classiques à Grenoble d’abord, puis à Paris aux lycées Janson-de-Sailly et Louis-le-Grand, et à la Sorbonne.

L’été de ses dix-huit ans, il est admis comme stagiaire au TNP pour le festival d’Avignon : Jean Vilar et sa troupe de comédiens légendaires lui donnent pour toujours le goût du spectacle sous toutes ses formes.

Il écrit cependant des romans d’abord, publiés quand il a vingt et vingt-et-un ans. Pierre Lazareff lit ces deux livres, ainsi que des articles qu’il signe dans Arts et Spectacles. Pierre Lazareff le fait alors venir dans son groupe de presse où Jean-Loup Dabadie apprend le seul métier qu’on lui ait enseigné : celui de journaliste.

Mais, après que Pierre Brasseur eut créé sa première pièce La famille écarlate au théâtre de Paris, il « quitte tout » pour devenir définitivement, comme le qualifiera François Truffaut, un écrivain de spectacles. Depuis, il ne cessera d’écrire des scénarios et dialogues de films, des pièces de théâtre, des sketches et des chansons.

Prix Jean Le Duc de l’Académie française pour César et Rosalie (1972) et pour La Gifle (1974). Grand prix du cinéma de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre (1983). Grand prix (humour) de la Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique (SACEM) (1984). Grand prix de la chanson française de la SACEM (parolier) (2000). Prix Raymond-Devos de la langue française (2004). Prix Henri-Jeanson de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD) pour l’ensemble de son œuvre (2004).

Élu à l'Académie française, le 10 avril 2008, au fauteuil de Pierre Moinot (19e fauteuil).

Œuvres

Plusieurs centaines de chansons (pour de nombreux interprètes, de Serge Reggiani, Jean Gabin et Yves Montand à Michel Polnareff, Michel Sardou, Robert Charlebois, Julien Clerc), ... - ... et de sketches (de Guy Bedos, Muriel Robin, Sylvie Joly à Michel Galabru, Jacques Villeret, Pierre Palmade)

1959 Les Yeux secs - roman

1960 Les Dieux du foyer - roman

1967 La Famille écarlate - théâtre

1969 Vison voyageur - théâtre

1970 Les Choses de la vie - scénario

1971 La Poudre d’escampette - scénario

1971 Max et les ferrailleurs - scénario

1972 The Vegetable - théâtre

1972 Une belle fille comme moi - scénario

1972 César et Rosalie

1972 Chère Louise - scénario

1973 Le Silencieux - scénario

1973 Salut l’Artiste - scénario

1974 Vincent, François, Paul et les autres - scénario

1974 La Gifle - scénario

1974 Madame Marguerite - théâtre

1975 Le Sauvage - scénario

1976 Un éléphant ça trompe énormément - scénario

1977 Nous irons tous au paradis - scénario

1977 Violette et François - scénario

1978 Une histoire simple - scénario

1979 Courage fuyons - scénario

1981 Clara et les chics types - scénario

1983 Attention, une femme peut en cacher une autre - scénario

1983 Garçon ! - scénario

1984 La 7e Cible - scénario

1985 Deux sur la balançoire - Molière du meilleur adaptateur d’une pièce étrangère, 1987

1986 Descente aux enfers - scénario

1986 Double mixte - théâtre

1988 D’Artagnan - théâtre

1990 Quelque part dans cette vie - adaptation et mise en scène

1992 Le Bal des casse-pieds - scénario

1993 Bonne fête Paulette - sketches (Albin Michel)

1993 Je ne suis pas un homme facile - théâtre

1999 Comédie privée - théâtre

2000 La Bicyclette bleue - scénario, adaptation et dialogues

2002 Même heure l’année prochaine… - théâtre

2007 Tant d’amour - chansons (Galilée)

2010 La Tête en friche - scénario

2011 Gérald K. Gérald - scénario, adaptation et dialogues

2014 Bon rétablissement ! - scénario

Discours et travaux académiques

Mot attribué lors de l’installation

Retard :

n. m. Fait d'arriver, d'agir trop tard; délai, remise, ralentissement. Un débiteur qui est en retard pour payer, qui est en retard. Vous êtes en retard, nous vous attendons depuis une demi-heure. J'ai été mis en retard par quelqu'un qui m'a dérangé. Je partirai sans retard à la fin du mois. Il faut agir sans retard. C'est vous qui êtes la cause de ce retard. Apporter du retard à quelque chose. Éprouver du retard. Cela peut causer du retard, des retards. Votre montre est en retard de deux minutes. Le retard de cette pendule est de tant de minutes par jour. Le retard d'une pendule, d'une montre, Le dispositif qui, dans une pendule, une montre sert à retarder ou à avancer son mouvement.