Jean-Louis LAYA Élu en 1817 au fauteuil 25

N°339
Auteur dramatique
Poète
Jean-Louis Laya

Biographie

Né à Paris, le 4 décembre 1761.

Poète et auteur comique, sa pièce L'Ami des Lois, hostile aux idées de la Révolution, fut jouée pendant quelques jours au moment du procès de Louis XVI et eut un retentissement énorme ; elle provoqua des manifestations violentes, et Laya, proscrit, dut se cacher jusqu'au 9 Thermidor.

Il fut élu à l'Académie française, en remplacement du comte de Choiseul-Gouffier, le 7 août 1817, et reçu par le duc de Lévis le 30 novembre suivant. Il fit partie de la Commission du Dictionnaire. Il fut critique au Moniteur pendant quinze ans et professeur d'histoire littéraire et de poésie française à la Sorbonne. Il était du parti des classiques, et dès 1820, il appela les romantiques « les factieux de la République des Lettres ». Il répondit au discours de réception de Pastoret.

Mort le 25 août 1833.


Signature de Jean-Louis Laya

Œuvres

1789 La régénération des comédiens en France

1789 Voltaire aux Français, sur leur constitution

1790 Les dangers de l’opinion, drame

1791 Jean Calas, tragédie

1793 L’ami des lois, comédie

1795 Rapport sur les papiers trouvés chez Robespierre et ses complices

1796 Essai de deux amis

1799 Les derniers moments de la présidente de Toursel

1799 Une journée du jeune Néron - non imprimé

1799 Épître d’un jeune cultivateur élu député

1801 Essai sur la satire

1807 Eusèbe, héroïde

1819 Un mot à M. le directeur de l’Imprimerie

1821 Falkland ou la conscience, drame