François-Auguste MIGNET Élu en 1836 au fauteuil 20

N°373
Grand-croix de la Légion d’honneur
Historien
François-Auguste Mignet

Biographie

Né à Aix-en-Provence, le 8 mai 1796.

Il fut le condisciple et l'ami de Thiers ; conseiller d’État, directeur des archives au ministère des Affaires étrangères sous Louis-Philippe. Lauréat de l'Académie des Inscriptions à 24 ans, rédacteur au Constitutionnel, au Courrier français, à la Revue des Deux Mondes, au Journal des Savants, l'un des fondateurs du National, signataire de la protestation contre la loi sur la presse, il écrivit une Histoire de la Révolution, fut membre de l'Académie des Sciences morales et politiques à sa reconstitution en 1832, et en devint secrétaire perpétuel en 1836.

Soutenu par Thiers, il fut élu à l'Académie française en remplacement de François Raynouard le 29 décembre 1836 au cinquième tour de scrutin, contre Victor Hugo, Casimir Bonjour, le docteur Pariset, de l'Académie des Sciences morales et politiques ; il fut reçu par Pongerville le 25 mai 1837 ; il vota pour Victor Hugo, de Falloux et pour Duvergier de Hauranne contre Théophile Gautier ; il reçut Flourens et le baron Pasquier, et fit partie de la Commission du Dictionnaire.

Mort le 24 mars 1884.

Œuvres

1822 De la féodalité et des institutions de saint Louis

1824 Histoire de la Révolution française, 2 vol.

1836 Négociations relatives à la succession d’Espagne sous Louis XIV, 4 vol.

1843 Notices et mémoires historiques, 2 vol.

1845 Antonio Perez et Philippe II

1848 Vie de Franklin

1851 Histoire de Marie Stuart, 2 vol.

1854 Mémoires historiques

1855 Charles-Quint, son abdication et sa mort

1863 Éloges historiques

1875 Rivalité de François 1er et de Charles-Quint, 2 vol.

1877 Nouveaux éloges historiques