Fernand BRAUDEL Élu en 1984 au fauteuil 15

N°668
Commandeur de la Légion d’honneur
Professeur au Collège de France
Historien
Fernand Braudel

Biographie

Né à Luméville-en-Ornois (Meuse), le 24 août 1902.

Agrégé d’histoire (1923). Professeur d’histoire aux lycées de Constantine et d’Alger (1924-1932). Professeur aux lycées Pasteur, Condorcet et Henri IV, à Paris (1932-1935). Membre d’une mission française d’enseignement au Brésil, à Sao Paulo (1935-1937). Directeur d’études à l’École pratique des Hautes Études (section de philosophie de l’histoire) (1937). Mobilisé en 1938, prisonnier en Allemagne en 1940-1945. Directeur de la revue Les Annales (1946-1968). Docteur ès lettres en 1947. Professeur d’histoire de la philosophie moderne au Collège de France (1949-1972). Directeur d’études de la VIe section (Sciences économiques et sociales de l’École pratique des Hautes Études (1956-1972). Fondateur de l’Association internationale d’histoire économique et administrateur de la Maison des Sciences de l’homme en 1962. Professeur honoraire au Collège de France en 1972.

Correspondant de nombreuses académies étrangères, notamment celles de Budapest, Munich, Madrid, Belgrade.

Docteur honoris causa de plusieurs Universités, notamment Oxford, Bruxelles, Madrid, Varsovie, Cambridge, Yale, Genève, Padoue, Leyde, Montréal, Cologne, Chicago.

Élu à l’Académie française, le 14 juin 1984 au fauteuil de André Chamson (15e) et reçu le 30 mai 1985 par Maurice Druon.

Mort le 27 novembre 1985.

Signature de Fernand Braudel

Œuvres

1949 La Méditerranée et le monde méditerranéen à l’époque de Philippe II

1951 Navires et marchandises à l’entrée du port de Livourne (1547-1611), en collaboration avec R. Romano

1963 Grammaire des civilisations

1963 Le monde actuel (en collaboration)

1967 Civilisation matérielle et capitaliste

1969 Civilisation matérielle, économie et capitalisme, XVe-XVIIIe siècles - 3 vol.

1969 Écrits sur l’histoire

1977 La Méditerranée - 2 vol.

1977 Histoire économique et sociale de la France - 8 vol. (en collaboration avec E. Labrousse)

1982 L’Europe

1984 Venise

1984 Le monde de Jacques Cartier

1985 La dynamique du capitalisme

1986 Identité de la France : Espace et Histoire (posthume)

1986 Une leçon d’ Histoire (posthume)

1987 Identité de la France : les hommes et les choses (posthume)

Discours et travaux académiques

Mot attribué lors de l’installation

Insectivore :

adj. et n. m. XVIIIe siècle, comme adjectif ; XIXe siècle, comme nom. Composé à l'aide d'insecte et de -vore, tiré du latin vorare, « dévorer ».
☆1. Adj. Qui se nourrit principalement d'insectes. La plupart des Passereaux sont insectivores. Le lézard et le crapaud sont des animaux insectivores. La dionée est une plante insectivore (on dit plutôt Plante carnivore). • (On dit aussi parfois Entomophage.)
☆2. N. m. pl. zool. Ordre de mammifères placentaires, qui se nourrissent principalement d'insectes ou de petites proies vivantes. La musaraigne, le hérisson, la taupe, le tapir font partie des Insectivores. Au sing. Un insectivore.