Ferdinand BRUNETIÈRE Élu en 1893 au fauteuil 28

N°476
Chevalier de la Légion d’honneur
Critique
Essayiste
Historien
Ferdinand Brunetière

Biographie

Né à Toulon, le 19 juillet 1849.

Maître de conférences à l’École normale, deux fois lauréat de l'Académie, professeur à la Sorbonne, M. Brunetière a collaboré à la Revue des Deux Mondes dont il est devenu le secrétaire de la rédaction puis le directeur ; il s'occupe de critique littéraire et a publié des Études critiques sur l'histoire de la littérature française, sur Pascal, Mme de Sévigné, le Roman naturaliste, l’Évolution des genres dans l'histoire de la littérature, livre de doctrine littéraire, etc. En 1892, il protesta contre le projet d'une statue de Charles Baudelaire.

Élu à l'Académie le 8 juin 1893, au premier tour contre Émile Zola, en remplacement de John Lemoinne, M. Brunetière a été reçu le 15 février 1894 par Paul-Gabriel d'Haussonville. Il a reçu Henry Houssaye et fit partie de la Commission du Dictionnaire.

Mort le 9 décembre 1906.


Signature de Ferdinand Brunetière

Œuvres

1880 Études critiques sur l’histoire de la littérature française, 8 vol.

1883 Le roman du naturalisme

1883 Le roman naturaliste. Études critiques sur l’histoire de la littérature française

1884 Histoire et littérature, 3 vol.

1888 Questions de critique

1890 L’évolution des genres dans l’histoire de la littérature. I, L’évolution de la critique depuis la Renaissance jusqu’à nos jours

1890 Nouvelles questions de critique

1891 Les époques du théâtre français (1636-1850), 2 vol.

1892 L’évolution de la poésie lyrique en France au XIXe siècle, 2 vol.

1892 Essais sur la littérature contemporaine

1895 Derniers essais

1896 Les bases de la croyance

1898 Manuel d’histoire de la littérature française (1515-1830)

1900 Discours de combat

1901 Les raisons actuelles de croire

1901 Discours académiques

1902 Victor Hugo, 2 vol

1904 Cinq lettres sur Ernest Renan

1904 Sur les chemins de la croyance

1904 Variétés littéraires

1905 Honoré de Balzac

1905 Saint Vincent de Lérins (en collaboration avec P. de Labriolle)