Armand PRUDHOMME, dit SULLY PRUDHOMME Élu en 1881 au fauteuil 24

N°449
Grand officier de la Légion d’honneur
Officier des Palmes académiques
Essayiste
Poète
Sully-Prudhomme

Biographie

Né à Paris, le 16 mars 1839.

Poète parnassien et critique, il fut d'abord employé dans les usines de Schneider au Creusot, puis clerc de notaire ; il collabora à la Revue des Deux Mondes.

Élu à l'Académie le 8 décembre 1881 en remplacement de Prosper Duvergier de Hauranne, il était le premier poète nommé depuis la fameuse élection d'Auguste Barbier et reçu par Maxime du Camp le 23 mars 1882.

Sully Prudhomme fut le lauréat du prix Nobel en 1901 ; il en affecta le montant à la fondation d'un prix annuel de 1 200 francs, qui porte son nom et qui est distribué chaque année par la Société des Gens de Lettres pour permettre à un jeune poète inédit de faire publier ses œuvres.

Les principales œuvres de Sully Prudhomme sont : Stances et Poèmes, Les Épreuves, Les Solitudes, etc.

Mort le 6 septembre 1907.


Signature de Sully Prudhomme

Œuvres

1865 Stances et Poèmes (inclus Le vase brisé)

1866 Les Épreuves

1869 Les Solitudes

1870 Impressions de la guerre

1870 Les Écuries d’Augias

1872 La révolte des fleurs

1872 Les Destins

1874 La France

1875 Les vaines tendresses

1877 André Chénier

1878 La Justice

1878 Le Zénith

1884 De l’expression dans les beaux-arts

1886 Le Prisme

1888 Le Bonheur

1892 Réflexions sur l’art des vers

1902 Le problème des causes finales, avec Charles Richet

1905 La vraie religion selon Pascal

1906 Psychologie du libre-arbitre

1908 Épaves, posthume.