André THEURIET Élu en 1896 au fauteuil 2

N°486
Officier de la Légion d’honneur
Poète
Romancier
André Theuriet

Biographie

Né à Marly-le-Roi (Seine-et-Oise), le 8 octobre 1833.

Il a publié d'abord plusieurs recueils de vers qui furent couronnés par l'Académie et collaboré à divers journaux politiques ou illustrés ; il a fait paraître une quarantaine de volumes de romans, de contes et de nouvelles et donné Jean-Marie, La Maison des deux Barbeaux à l'Odéon et Raymonde au Théâtre-Français.

Il a obtenu, en 1880, le prix Vitet à l'Académie où il fut élu le 10 décembre 1896 en remplacement d'Alexandre Dumas fils, et reçu le 9 décembre 1897 par Paul Bourget. Membre de la Commission du Dictionnaire et de la Commission de la réforme de l'orthographe (composée de MM. Gaston Boissier, Coppée, Mézières, Brunetière, Heredia, André Theuriet, E. Ollivier, Melchior de Vogüé, E. Lavisse, H. Houssaye, Hanotaux et Faguet).

Mort le 23 avril 1907.


Signature d'André Theuriet

Œuvres

1857 In Memoriam

1867 Le chemin des bois - poésie

1870 Nouvelles intimes

1871 Le legs d’une Lorraine

1871 Les paysans de l’Argonne

1871 Jean-Marie - théâtre

1873 Le Bleu et le Noir, poèmes de la vie réelle

1874 Mademoiselle Guignon

1875 Le mariage de Gérard

1876 La fortune d’Angèle

1877 Raymonde

1878 Le filleul d’un marquis

1878 Sous bois, impressions d’un forestier

1878 Nos enfants

1879 Le fils Maugars

1879 Les Nids

1879 La maison des Deux Barbeaux

1880 Madame Véronique

1880 Sauvageonne

1880 Toute seule

1881 Les enchantements de la forêt

1882 Le livre de la Payse

1882 Les mauvais ménages

1883 Michel Verneuil

1883 Le journal de Tristan, impressions et souvenirs

1883 Le secret de Gertrude

1884 Nouvelles

1884 Tante Aurélie

1885 Eusèbe Lombard

1885 Jules Bastien-Lepage

1886 Contes pour les jeunes et pour les vieux

1886 Nos oiseaux

1886 Bigarreau

1887 L’affaire Froideville

1887 Mœurs d’employés

1887 Au paradis des enfants

1887 Contes de la vie de tous les jours

1887 La vie rustique

1888 Amour d’automne

1888 Contes de la forêt

1888 Contes de la vie intime

1888 Josette

1889 L’amoureux de la préfète

1889 Contes pour les soirs d’hiver

1889 Deux sœurs

1890 Le bracelet de turquoises

1890 L’oncle Scipion

1890 Reine des bois

1891 La ronde des saisons et des mois

1891 Le mari de Jacqueline

1891 Charme dangereux

1892 Nos enfants, jeunes et vieilles barbes

1893 L’abbé Daniel

1894 Jardin d’automne - poésie

1894 Paternité

1894 Contes forestiers

1895 Rose-Lise

1896 Cœurs meurtris

1897 Boisfleury

1898 Le Refuge

1899 Dorine. Dans les roses. Frida. Villa tranquille

1900 Claudette, contes et propos rustiques

1901 La petite dernière

1902 La sœur de lait

1902 Le manuscrit du chanoine

1903 Histoires galantes et mélancoliques

1904 Les Revenants

1906 Mon oncle Flo

Discours et travaux académiques

Discours de réception d’André Theuriet, le 9 décembre 1897

Impressions de montagne, le 25 octobre 1898