Alfred-Auguste CUVILLIER-FLEURY Élu en 1866 au fauteuil 35

N°415
Critique
Historien
Alfred-Auguste Cuvillier-Fleury

Biographie

Né à Paris, le 18 mars 1802

Il fut pendant deux ans le secrétaire de Louis Bonaparte, l'ancien roi de Hollande, puis il s'attacha à la famille d'Orléans. Historien, critique littéraire, rédacteur au Journal des Débats, il fut au mois de janvier 1862 l'un des douze candidats qui se disputèrent le fauteuil de Scribe.

Il fut élu à l'Académie par 21 voix le 12 avril 1866 en remplacement d’André-Marie Dupin ; il avait été soutenu par le parti orléaniste et combattu par le parti impérialiste ; Sainte-Beuve lui reprochait de tout voir par la lucarne de l'orléanisme ; il fut reçu par Désiré Nisard le 11 avril 1867. Il reçut Autran, Marmier, Duvergier de Hauranne et le duc d'Aumale, dont il avait été le précepteur, puis le secrétaire et John Lemoinne. Dans sa réponse au discours d'Autran, il fit l'éloge du romantisme, qu'il appela « le parti de la liberté dans l'art de la littérature ». Il fit partie de la Commission du Dictionnaire.

Mort le 18 octobre 1887.


Signature d'Alfred-Auguste Cuvillier-Fleury

Œuvres

1851 Portraits politiques et révolutionnaires - in-12

1854 Études historiques et littéraires. Voyages et voyageurs

1855 Nouvelles études historiques et littéraires

1859 Dernières études historiques et littéraires - 2 vol.

1863 Historiens, poètes et romanciers - 2 vol.

1865 Études et portraits - 2 vol.

1878 Posthumes et revenants