Alain DECAUX Élu en 1979 au fauteuil 9

N°661
Grand-croix de la Légion d’honneur
Grand-croix de l’ordre national du Mérite
Commandeur des Arts et des Lettres
Historien
Alain Decaux en habit d'académicien

Biographie

Né le 23 juillet 1925, à Lille. Études à Lille au lycée Faidherbe, puis à Paris au lycée Janson-de-Sailly. Faculté de droit de Paris. Cours d’histoire suivis à la Sorbonne, pour son plaisir, sans le moindre souci d’obtenir un diplôme. Publie ses premiers articles d’histoire à partir de 1946. Son premier livre, Louis XVII retrouvé, en 1947. Couronné par l’Académie française, à vingt-cinq ans, pour son second ouvrage Letizia. Attiré très tôt par l’audiovisuel, crée à la Radiodiffusion française, en 1951 (avec André Castelot et Jean-Claude Colin-Simard, puis Jean-François Chiappe), La Tribune de l’Histoire, émission hebdomadaire qui sera diffusée sans interruption jusqu’en 1997. En 1957, crée (avec Stellio Lorenzi et André Castelot) La caméra explore le temps à la Télévision française. Cette émission se poursuivra jusqu’en 1966. De 1969 à 1988, donne, sur la deuxième chaîne de télévision, puis sur Antenne 2, puis sur TF1, Alain Decaux raconte, émission devenue Alain Decaux face à l’Histoire où, chaque mois, seul à l’image pendant une heure, il traite d’un personnage ou d’un événement de l’Histoire. Parallèlement, il poursuit la publication de ses ouvrages. Il fait représenter plusieurs pièces de théâtre et collabore à des films ainsi qu’à des disques – toujours sur des thèmes historiques. Il est le premier président, élu au titre de la télévision, de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques. De juin 1988 à mai 1991, il est ministre délégué, chargé de la Francophonie. De 1991 à 2000, il préside l’Association française d’action artistique. De 1998 à 2009, il préside le Collège des conservateurs du domaine de Chantilly.

Élu à l’Académie française, le 15 février 1979, au fauteuil de Jean Guéhenno (9e fauteuil).

Décédé le 27 mars 2016 à Paris.

Signature d'Alain Decaux

Œuvres radiophoniques

1951-1997. La Tribune de l’Histoire (en collaboration avec André Castelot et Jean-Claude Colin-Simard, puis Jean-François Chiappe).

1961.  Les Grandes Heures des châteaux de France (en collaboration avec Jean-François Chiappe).

1962.  Secrets d’État (en collaboration avec Jean-François Chiappe).

1964.  L’Heure de la chance (en collaboration avec André Castelot et Jean-François Chiappe).

1975-1976. Histoire des Françaises.

 

Œuvres télévisées

1956-1957. Énigmes de l’Histoire (en collaboration avec Stellio Lorenzi et André Castelot).

1957-1966. La caméra explore le temps (en collaboration avec Stellio Lorenzi et André Castelot).

1969-1981. Alain Decaux raconte.

1981-1985. L’Histoire en question.

1985-1987. Le Dossier d’Alain Decaux.

1987-1988. Alain Decaux face à l’Histoire.

1994.  Alain Decaux raconte le Débarquement et la Libération.

 

Œuvres théâtrales

1968.  Les Rosenberg ne doivent pas mourir.

1975.  Le Cuirassé Potemkine (en collaboration avec Robert Hossein et Georges Soria).

1978.  Notre-Dame de Paris (en collaboration avec Robert Hossein et Georges Soria).

1979.  Danton et Robespierre (en collaboration avec Stellio Lorenzi et Georges Soria).

1983.  Un homme nommé Jésus.

1987.  L’Affaire du courrier de Lyon (en collaboration avec Robert Hossein).

1988.  La Liberté ou la mort (en collaboration avec Stellio Lorenzi et Georges Soria).

1991.  Jésus était son nom.

1993.  Je m’appelais Marie-Antoinette (en collaboration avec André Castelot).

1999.  De Gaulle, celui qui a dit non (en collaboration avec Alain Peyrefitte).

2002.  C’était Bonaparte.

2006.  Ben Hur (en collaboration avec Robert Hossein).

2007.  N’ayez pas peur ! (Jean-Paul II).

 

Œuvres cinématographiques

1962.  Climats, d’après André Maurois (réalisation de Stellio Lorenzi).

1967.  J’ai tué Raspoutine (réalisation de Robert Hossein).

1982.  Les Misérables, d’après Victor Hugo (réalisation de Robert Hossein).

 

Œuvres enregistrées

1963.  La Révolution française (grand prix du disque).

1964.  Napoléon (grand prix du disque).

1985.  Victor Hugo.

Œuvres

1947 Louis XVII retrouvé (Librairie académique Perrin)

1949 Létizia. Napoléon et sa mère (Librairie académique Perrin)

1951 La Tribune de l’Histoire - en collaboration avec A. Castelot et J.-C. Simard, puis J.-F. Chiappe

1952 La Conspiration du général Malet (Librairie académique Perrin)

1952 La Médaille militaire (Librairie académique Perrin)

1953 La Castiglione, d’après sa correspondance et son journal inédits (Librairie académique Perrin)

1954 De l’Atlantide à Mayerling (Librairie académique Perrin)

1954 La Belle Histoire de Versailles (Librairie académique Perrin)

1956 Énigmes de l’Histoire - en collaboration avec Stellio Lorenzi et André Castelot

1957 Cet autre Aiglon, le Prince impérial (Librairie académique Perrin)

1957 La caméra explore le temps - en collaboration avec Stellio Lorenzi et André Castelot

1958 L’Empire, l’amour et l’argent (Librairie académique Perrin)

1958 Offenbach, roi du Second Empire (Librairie académique Perrin)

1960 L’Énigme Anastasia - enquête (Librairie académique Perrin)

1961 Les Grandes Heures des châteaux de France - en collaboration avec J.-F. Chiappe

1962 Climats - d’après André Maurois (réalisation de Stellio Lorenzi)

1962 Secrets d’État - en collaboration avec A. Castelot et J.-F. Chiappe

1963 La Révolution française - Grand prix du disque

1964 Grands Mystères du passé (Librairie académique Perrin)

1964 Les Heures brillantes de la Côte d’Azur (Librairie académique Perrin)

1964 Napoléon - Grand prix du disque

1966 Grands secrets, grandes énigmes (Librairie académique Perrin)

1966 Dossiers secrets de l’Histoire (Librairie académique Perrin)

1967 J’ai tué Raspoutine - réalisation de Robert Hossein

1967 Nouveaux Dossiers secrets (Librairie académique Perrin)

1968 Grandes Aventures de l’Histoire (Librairie académique Perrin)

1968 Les Rosenberg ne doivent pas mourir (Librairie académique Perrin)

1969 Le Livre de la famille impériale (en collaboration avec André Castelot et le général Kœnig). (Librairie académique Perrin)

1969 Alain Decaux raconte

1971 La Belle Histoire des marchands de Paris (Librairie académique Perrin)

1972 Histoire des Françaises - 2 vol. (Librairie académique Perrin)

1975 Le cuirassé Potemkine - en collaboration avec R. Hossein et G. Soria

1975 Histoire des Françaises - œuvre radiophonique

1976 Blanqui l’Insurgé (Librairie académique Perrin)

1976 Histoire de la France et des Français au jour le jour - 8 vol. en collaboration avec André Castelot, Jacques Levron et Marcel Jullian (Librairie académique Perrin)

1977 Les Face à Face de l’Histoire (Librairie académique Perrin)

1978 Alain Decaux raconte (Librairie académique Perrin)

1978 Notre-Dame de Paris - en collaboration avec R. Hossein et G. Soria

1979 Alain Decaux raconte - tome II (Librairie académique Perrin)

1979 Danton et Robespierre - en collaboration avec S. Lorenzi et G. Soria

1980 Alain Decaux raconte - tome III (Librairie académique Perrin)

1981 Alain Decaux raconte - tome IV (Librairie académique Perrin)

1981 L’Histoire en question

1982 L’Histoire en question (Librairie académique Perrin)

1982 Les Misérables - d’après Victor Hugo (réalisation de Robert Hossein)

1983 L’Histoire en question - tome II (Librairie académique Perrin)

1983 Un homme nommé Jésus

1984 Victor Hugo (Librairie académique Perrin)

1985 Le dossier d’Alain Decaux

1985 Victor Hugo

1986 Les Assassins (Librairie académique Perrin)

1987 Alain Decaux face à l’histoire

1987 Alain Decaux raconte l’Histoire de France aux enfants (Librairie académique Perrin)

1987 Destins fabuleux (Librairie académique Perrin)

1987 L’Affaire du courrier de Lyon - en collaboration avec R. Hossein

1988 Alain Decaux raconte la Révolution française aux enfants. (Librairie académique Perrin)

1988 La Liberté ou la mort - en collaboration avec S. Lorenzi et G. Soria

1991 Alain Decaux raconte Jésus aux enfants (Librairie académique Perrin)

1991 Jésus était son nom

1992 Le Tapis rouge (Librairie académique Perrin)

1993 Histoires extraordinaires (Librairie académique Perrin)

1993 Je m’appelais Marie-Antoinette - en collaboration avec A. Castelot

1993 Mille neuf cent quarante-quatre (Librairie académique Perrin)

1994 Alain Decaux raconte le débarquement et la Libération

1994 Nouvelles Histoires extraordinaires (Librairie académique Perrin)

1995 L’Abdication (Librairie académique Perrin)

1996 Alain Decaux raconte la Bible aux enfants (Librairie académique Perrin)

1996 C’était le XXe siècle (Librairie académique Perrin)

1997 C’était le XXe siècle : La course à l’abîme (Librairie académique Perrin)

1997 Monaco et ses princes (Librairie académique Perrin)

1998 C’était le XXe siècle : La guerre absolue (Librairie académique Perrin)

1999 C’était le XXe siècle : De Staline à Kennedy (Librairie académique Perrin)

1999 De gaulle, celui qui a dit non - en collaboration avec Alain Peyrefitte

2000 Morts pour Vichy (Librairie académique Perrin)

2002 C’était Bonaparte

2002 L’Avorton de Dieu. Une vie de saint Paul (Perrin)

2005 Tous les personnages sont vrais (Perrin)

2006 Ben Hur - en collaboration avec Robert Hossein

2007 La Révolution de la croix. Néron et les chrétiens (Perrin)

2007 N’ayez pas peur ! (Jean-Paul II) - théâtre

2008 Coup d’État à l’Élysée (Perrin)

2010 Dictionnaire amoureux d’Alexandre Dumas (Plon)

2011 Victor Hugo. - Nouvelle édition (Librairie académique Perrin)

Mot attribué lors de l’installation

Faner :

v. tr., intr. ou pron. XIIe siècle, fener, « couper le foin ». Dérivé de fein, ancienne forme de foin. 


I. V. tr. 
1. agric. Tourner et retourner le fourrage vert pour le faire sécher au contact de l'air et en assurer ainsi la conservation. Faner les foins. Faner la luzerne. Absolt. Une machine à faner. 
2. Altérer la fraîcheur, l'éclat, la couleur d'une plante. Le grand vent a fané les fleurs du jardin. Par anal. Le soleil a fané les tentures du salon. 


II. V. intr. ou pron. En parlant d'une plante, d'une fleur, se dessécher, perdre de son éclat, dépérir. Les roses, les coquelicots fanent très vite. À peine coupés, les lilas se sont fanés. Par anal. L'éclat de son visage s'est fané. Fig. Sa jeunesse s'est fanée.