Dire, ne pas dire

Acception pour Acceptation

Le 01 octobre 2015

Emplois fautifs

Ces deux paronymes sont trop souvent confondus. Acceptation désigne le fait d’accepter quelque chose, soit en donnant son agrément, soit en se résignant à ce qui est imposé, alors que l’acception peut être, dans la langue de la justice, la préférence que l’on a pour une personne au préjudice d’une autre ou, plus couramment, le sens dans lequel on prend un mot. Ce rappel devrait permettre de ne pas employer l’un de ces termes pour l’autre.

 

On dit

On ne dit pas

Après acceptation du dossier…

La justice ne fait acception de personne

Ce verbe a plusieurs acceptions

Après acception du dossier…

La justice ne fait acceptation de personne

Ce verbe a plusieurs acceptations